Suivez-nous

Applications

La France va-t-elle à son tour bannir TikTok ?

La CNIL a pris la décision d’enquêter à propos de TikTok, tout comme d’autres pays européens.

Il y a

  

le

 
tiktok-france
© Presse-citron.net

La France s’apprête-t-elle à suivre la décision de la Maison-Blanche, qui est de bannir la version actuelle de TikTok ? C’est encore trop tôt pour pouvoir répondre à cette question, mais la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a tout de même ouvert une enquête à propos de cette application afin de savoir s’il y a de véritables raisons d’interdire son utilisation. Malgré cette enquête, l’application développée par le géant chinois Bytedance semble plutôt bien accueillie en Europe. La semaine dernière, nous apprenions que TikTok a décidé d’investir 420 millions d’euros dans la construction de son tout premier datacenter européen.

Un des porte-parole de la CNIL confie à nos confrères de Bloomberg : « Nous avons reçu une plainte en mai, qui est en cours d’instruction ». L’institution française est restée très évasive, mais le média Politico affirme que l’enquête qui a commencé est bien plus importante que si elle traitait une simple plainte. La CNIL serait en train de s’assurer que les utilisateurs aient la possibilité d’exercer leurs droits, mais également si de véritables mesures sont prises pour protéger les mineurs.

L’Europe supporte les recherches de la CNIL.

Si aux États-Unis, TikTok poserait des problèmes non avérés en ce qui concerne l’espionnage par Pékin, la France s’attarde principalement sur la modération mise en place par Bytedance concernant TikTok. La CNIL serait en train de fouiller pour savoir si ces mesures sont suffisantes pour les utilisateurs français. Par la même occasion, les Pays-Bas ont également ouvert une enquête concernant TikTok et son impact sur la population. Pour sa défense, le géant américain affirme stocker des données en Virginie, ainsi qu’à Singapour, sans évoquer la Chine.

L’Europe a pris la décision le 10 juin dernier d’organiser un groupe de travail afin d’épauler tous les efforts nationaux indépendants. Le Comité européen pour la protection des données (EDPB), explique au Figaro que ce groupe de travail a pour objectif de « coordonner les actions potentielles sur TikTok et approfondir les connaissances sur les pratiques de l’application ». S’il est encore beaucoup trop tôt pour en dire davantage, les premiers résultats devraient arriver sans tarder.

Tik Tok
Par : TikTok Pte. Ltd.
4.6 / 5
7,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests