Suivez-nous

Tech

La justice américaine invite Apple, Google, Amazon et Facebook à témoigner dans le cadre d’une enquête

Les PDG de ces 4 entreprises sont appelés à répondre à quelques questions concernant la concurrence.

Il y a

  

le

 
Apple keynote Tim Cook
© Presse-citron.net

La justice américaine cherche à récolter divers témoignages dans le cadre d’une enquête à propos de la concurrence dans le secteur de la technologie. Axios vient d’apprendre que le Comité judiciaire aurait demandé à Apple, Alphabet (maison mère de Google), Amazon et Facebook, si leurs PDG étaient prêts à collaborer en répondant à quelques questions. La Chambre aurait donné comme deadline à ces entreprises la date du 14 juillet prochain pour donner leur réponse.

Si en apparence les autorités laissent le choix aux GAFA pour prendre leur propre décision, la réalité est bien différente. En effet, il semblerait que le Comité judiciaire fasse un peu de forcing pour obtenir des témoignages précis de la part de ces 4 géants. David Cicilline, le président de la Commission a déclaré que les documents réclamés étaient « essentiels » à l’enquête et que des demandes comme celle-ci faisaient partie du « processus approprié » pour obtenir les dossiers.

Une mise à jour de la loi antitrust en prévision.

Par le passé, ces mêmes PDG ont déjà été amenés à témoigner devant le Congrès, il n’est donc pas encore sûr que ces derniers veuillent à nouveau réitérer l’opération. Dans certains, ces entreprises envoient d’autres représentants au lieu du PDG. Amazon par exemple, n’a jamais voulu faire directement témoigner Jeff Bezos. Nous verrons donc comment évoluera cette prise de position d’ici la mi-juillet. Quoi qu’il en soit, cela révèle que les politiques désirent par-dessus tout contrôler les agissements de ces géants.

Toutefois, Cicilline a été clair en déclarant qu’il souhaitait cette fois entendre directement les PDG concernés. Suite à cela il espère obtenir les réponses pour dresser un rapport contenant les conclusions de l’enquête et des recommandations potentielles afin de mettre à jour de la loi antitrust.

Il faut également préciser que les États-Unis ne sont pas les seuls à vouloir contenir ces géants, l’Europe y travaille aussi. En effet, plusieurs plaintes antitrust ont été déposées de la part de l’UE (beaucoup concernant Google), et cette fois c’est Amazon qui va devoir rendre des comptes et très certainement payer une lourde amende.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests