Suivez-nous

Sciences

La NASA a développé un parfum reproduisant l’odeur de l’espace

Une fragrance pour le moins unique vient de voir le jour sur le site de financement participatif Kickstarter.

Il y a

  

le

 
Eau-de-Space
© Eau-de-Space

Le projet est très sérieux et a été mis au point par la Nasa il y a plus de dix ans. Ce parfum n’avait pas pour vocation d’être commercialisé. En effet, il devait simplement servir à la préparation des astronautes, pour que ceux-ci s’habituent à l’odeur si particulière que l’on rencontre lors de voyages dans l’espace.

Ce parfum a été développé par Steve Pearce, chimiste et le fondateur d’Omega Ingredients, une entreprise spécialisée dans la « création de saveurs et d’ingrédients naturels de la plus haute qualité, axés sur la provenance, pour l’industrie alimentaire et des boissons ». Il avait initialement été engagé par la Nasa en 2008 pour mettre au point cette fragrance.

« C’est un peu comme l’odeur d’un pistolet, juste après avoir tiré. […] Je pense qu’il a une espèce d’odeur presque amère en plus de fumée et de brûlé  » explique Peggy Whitson astronaute et ancienne résidente de la Station spatiale internationale, dans une interview de 2002 sur CNN.

Matt Richmond chef de produit Eau de Space indique quant à lui qu’il a du mal à décrire l’odeur et précise : « Les astronautes décrivent l’odeur comme un mélange de poudre à canon, de steak poêlé, de framboises et de rhum. »

Un objectif éducatif

On comprend donc que l’objectif n’est pas de faire concurrence au Chanel N° 5 mais plutôt de faire découvrir cette odeur au citoyen et plus particulièrement aux élèves en cours de sciences.

Il est indiqué dans la FAQ de la fiche produit que ce parfum si particulier peut-être réellement porté. Pas sûr que cela décuple votre pouvoir de séduction sauf à vouloir se faire passer pour le prochain chanceux qui fera partie d’une mission spatiale.

L’idée en réalité est de développer l’expérience sensorielle pour susciter l’intérêt pour les sciences spatiales et créer des vocations. Le pari semble en partie réussi puisque la campagne de financement a déjà remporté plus de 160.600 € de dons et a donc largement atteint son modeste objectif de 1.742 €. Ce parfum est une production unique et n’a pas vocation à être commercialisé à grande échelle.

Vous pouvez également participer à cette campagne de financement jusqu’au 17 août et pour recevoir votre propre bouteille celui-ci devra à s’élever à 25,80 € (soit 29 dollars) sans compter les frais de port. Les premiers envois débuteront en octobre prochain. Pour les personnes souhaitant participer simplement au projet, il est possible de verser une somme minimum de 13,30 € (soit 15 dollars) pour permettre à une école de recevoir sa bouteille de parfum et l’utiliser pour illustrer ses cours de sciences.

Le prochain parfum en préparation ? « Smell of the Moon » qui reproduirait l’odeur que l’on peut trouver sur la Lune.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. clad

    2 juillet 2020 at 23 h 17 min

    L’espace c’est du vide et du rayonnement.
    Ni l’un ni l’autre ne produisent d’odeurs.
    la seule odeur qu’il peuvent sentir, c’est celle de leur combinaison qui aurait subit des dégâts dus au rayonnement.
    Mais il n’y a aucune « odeur de l’espace », pas plus qu’il n’y a un « son de l’espace »…

    Et dans l’ISS c’est pire : ça sent soit la poubelle, soit le désinfectant, selon la période où en est le recycleur d’air de la station.

    Par contre le régolite lunaire, lui, a bien une odeur, rapporté par les équipages Apollo après leurs EVA sur le sol lunaire.
    Mais la poussière, c’est pas du vide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests