Suivez-nous

Sciences

La NASA découvre une exoplanète possédant trois soleils (mais pas de vie)

Le satellite de la NASA spécialisé dans la détection d’exoplanète vient de trouver un nouveau corps céleste relativement proche de la Terre. Mais cette planète possède une caractéristique très spéciale.

Il y a

  

le

 
Exoplanete NASA
© NASA

Depuis l’arrêt de la mission de Kebler, le télescope chargé de la recherche en exoplanètes à la NASA s’appelle TESS. Il a été lancé le 18 avril 2018, et travaille désormais à rechercher des planètes se trouvant dans d’autres systèmes solaires, par la méthode de « transit ». Cette technique d’observation consiste à surveiller les étoiles et détecter lorsqu’une planète passe en éclipse devant celle-ci. Cela permet de déterminer les premiers éléments essentiels à la poursuite d’études : taille de l’astre et distance avec son étoile.

En ce moment, le télescope américain multiplie ses trouvailles. Il y a seulement quelques semaines, ce fut la découverte de GJ 357d, située à 31 années-lumière de la Terre. Selon la NASA, son orbite autour de son étoile lui permettrait de prétendre à accueillir une forme de vie sur sa surface. Ce qui depuis, a eu de quoi fasciner un bon nombre de nos lecteurs.

Une exoplanète possédant trois soleils

Aujourd’hui, la nouvelle nous provient toujours du télescope de la NASA, mais l’information a été communiquée par une équipe du Harvard Center for Astrophysics, qui s’est procurée les données. Selon les membres du groupe de recherches, la dernière découverte en date serait une exoplanète figurant parmi les plus « proches » de la Terre. Sauf que selon leurs observations, son système solaire posséderait trois étoiles. Comprenez… trois soleils.

Elle s’appelle LTT 1445 A b, et contrairement à GJ 357d, elle serait loin de pouvoir accueillir la vie. Il faut dire que sa proximité avec son étoile, avec laquelle elle réalise sa révolution en seulement 5 jours, fait d’elle un corps chaud et rocheux. A sa surface, la chaleur atteindrait 160°C, une température écartant toute réflexion quant à une possible présence d’eau, essentielle à la vie.

Mais alors, quel intérêt ont les chercheurs à s’intéresser à cette planète déserte ? Son système solaire est en réalité bien plus complexe que le nôtre. Au lieu d’avoir une étoile jaune semblable à notre soleil, LTT 1445 A b tourne autour d’une étoile rouge, moins chaude mais prétendant à une plus longue longévité dans le temps. Originale, celle-ci l’est d’autant plus qu’elle évolue avec deux autres étoiles semblables, gravitant autour d’elles, l’une et l’autre.

La seconde exoplanète la plus proche

Le système solaire de cette nouvelle exoplanète découverte est donc de nature plus complexe, avec ses trois soleils. Par ailleurs, la présence de ce système solaire dans l’univers a été découverte il y a bien plus longtemps, du fait notamment qu’il se trouve relativement proche de la Terre, à 22 années-lumière. Cette distance fait d’ailleurs de LTT 1445 A b la seconde exoplanète la plus proche de la Terre. Elle suit HD 219134 bc, située à environ 21 années-lumière.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. unknown

    23 août 2019 at 9 h 22 min

    Qui a prouvé que toutes les formes de vie ans l’univers ont forcément besoin d’eau ?

    • Sirlidjey

      23 août 2019 at 10 h 13 min

      Qui a prouvé que ce n’était pas le cas ?

  2. Phenom

    23 août 2019 at 10 h 19 min

    « elle suit HD 219134 bc, située à environ 21 années-lumière. »

    Proxima Centauri b étant à environ 4 années-lumières il faudrait revoir vos informations…

    • Indy

      23 août 2019 at 11 h 29 min

      Vraiment quand est-ce que les journaliste feront de vrai recherche nous savons déjà depuis presque 2 ans que GJ 357d

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests