Suivez-nous

Sciences

La NASA prépare un télescope spatial capable de surveiller 100 millions d’étoiles

La NASA s’apprête à sortir un télescope ultra puissant afin d’explorer encore plus l’Univers.

Il y a

  

le

 
Wfirst telescope nasa
© NASA

On connaissait déjà le télescope spatial Hubble qui a notamment permis de capturer des images incroyables de Saturne et ses anneaux. La NASA travaille actuellement sur un télescope encore plus perfectionné, le WFIRST. Grâce à cet outil, il sera possible d’imager parfaitement certaines exoplanètes encore méconnues.

Ce télescope à infrarouge devient l’un des dispositifs d’observation les plus attendus pour les années à venir. L’agence européenne travaille également sur le James Webb Telescope, un télescope géant extrêmement attendu par les scientifiques européens. Le WFIRST aura une mission similaire à celle de Hubble, mais avec des capacités d’observation bien plus optimisées. Son vaste champ de vision devrait permettre d’obtenir des images de l’Univers, comme jamais nous en avons obtenu auparavant.

Une innovation importante pour la recherche

Cette qualité d’observation devrait permettre aux scientifiques de percer les plus grands mystères de notre Univers. La caractéristique la plus importante de WFIRST est sa capacité à capter la lumière des étoiles pour observer les exoplanètes avec une précision extrême. « Quand vous voyez une opportunité comme celle-ci d’ouvrir vraiment de nouvelles frontières dans un nouveau domaine, vous ne pouvez pas vous empêcher d’être aussi excité » déclare la NASA sur son site.

À ce jour, nous avons détecté plus de 4000 exoplanètes cependant, il est très compliqué de les observer correctement à cause d’une mauvaise gestion de la lumière de leur étoile hôte. WFIRST pourra justement utiliser cette lumière afin de faire ressortir correctement les exoplanètes.

Le Goddard Space Flight Center annonce que le WFIRST vient de valider ses premières phases de tests, « cela signifie que l’instrument a répondu à toutes les exigences de conception, de calendrier et de budget et peut maintenant passer à la phase suivante : la construction officielle », peut-on lire sur le site de la NASA. Dès qu’il sera placé en orbite, WFIRST pourra surveiller environ 100 millions d’étoiles, ce qui permettrait de découvrir des milliers de nouvelles exoplanètes.

 

 

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Pegase

    2 octobre 2019 at 12 h 07 min

    Heu, imager les exoplanètes se résumera à une image des planètes de 1 pixel. Pas de quoi en voir les détails, mais assez malgré tout pour analyser le spectre lumineux et en déduire la composition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests