Suivez-nous

Sciences

La NASA révèle la fragilité de Mars

Grâce à InSight, ces scientifiques peuvent assister aux activités sismiques à la surface de Mars

Il y a

  

le

 
Mars NASA
© Unsplash / NASA

InSight est une mission d’exploration de la planète Mars développée par la NASA, qui a décollé le 5 mai 2018 pour atterrir à la surface de la planète rouge le 26 novembre 2018. Depuis cette date, InSight analyse ce qu’il se passe à la surface de Mars. Cette semaine, l’atterrisseur nous livre de nouvelles informations concernant l’activité sismique de cette planète.

Bruce Banerdt, l’un des principaux chercheurs participant à cette mission explique : « Nous avons finalement établi pour la première fois que Mars est une planète active sur le plan sismique ». La NASA vient de publier les 6 premiers rapports de la mission InSight dans la revue Nature Geoscience. Ces documents relatent l’existence de 174 tremblements de terre et plus de 10 000 tourbillons que les scientifiques appellent « diables de poussière ». Ces espèces de tornades abiment le sol jusqu’à le déformer. En ce qui concerne les « diables de poussière », ils sont similaires aux tourbillons de poussière que l’on peut observer sur Terre.

Depuis le début de ces recherches, Bruce Banerdt explique que ses équipes ont assisté à bien d’autres tremblements de terre : « Nous avons maintenant environ 450 tremblements de terre dans notre catalogue ». Si l’on en croit les écrits de ces rapports, il ne s’agit que faibles séismes, sur les 450 recensés, seul 24 présentaient une magnitude supérieur à 3 sur l’échelle de Richter, et surtout aucun d’entre eux ne sont supérieur à 4. Les chercheurs estiment que ces séismes ressemblent plus à ceux que l’on peut rencontrer sur la Lune que sur Terre.

Pour le moment, les deux tremblements de terre les plus importants sur Mars proviennent de la région de Cerberus Fossae. Ce fut une région volcanique très active au cours des 10 millions d’années. Les scientifiques espèrent qu’un tremblement de terre aussi important se produira sans tarder afin d’explorer plus facilement ce qu’il se passe sous la surface de la planète. InSight est encore sur place pendant un an, il reste encore du temps pour faire de nouvelles découvertes.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. glabazouf

    26 février 2020 at 9 h 20 min

    « ces scientifiques » (ceux-là, c’est d’eux dont on parle) sont époustouflants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests