Suivez-nous

Startups

La néo-banque N26 débarque aux États-Unis avec un modèle légèrement différent

N26 est officiellement disponible aux États-Unis. Elle a collaboré avec Axos Bank pour fournir ses services financiers.

Il y a

  

le

 
n26
© N26

En l’espace de quelques années, N26 s’est imposée comme l’une des néo-banques de référence sur le marché européen. Avec plus de 3,5 millions de clients à date et une levée de fonds récente de 300 millions de dollars, la fintech a le vent en poupe. Depuis quelques heures, elle est aussi officiellement disponible sur le marché américain – un pays qui attise les convoitises de tous les plus grands – Revolut y compris.

Une marque blanche de Axos Bank

Si N26 détient une licence bancaire européenne qui lui permet d’offrir un compte courant ainsi qu’une carte bancaire à ses clients, ce n’est pas (encore ?) le cas aux États-Unis. Pour accélérer son arrivée sur le marché américain, la fintech a décidé de collaborer avec Axos Bank sous forme d’une marque blanche. Cette banque donne ainsi la possibilité d’offrir aux clients de N26 d’ouvrir un compte courant classique associé à une carte de débit, sans pour autant que N26 ne détienne de licence en son nom propre.

Une telle décision est motivée par la complexité et la fragmentation du marché bancaire américain, où les banques requièrent une licence spécifique dans chacun des 50 États pour y avoir une activité. Le co-fondateur de N26 a justifié sa décision en expliquant que les conditions de la marque blanche aux États-Unis étaient aussi bien plus favorables que celles que l’on pouvait trouver en Europe.

100 000 clients sur la liste d’attente N26

Comme en Europe, N26 met en avant une offre gratuite qui permet à ses utilisateurs de réaliser les opérations bancaires du quotidien (retraits gratuits limités à 2 par mois, paiements, virements) sans aucun frais, un peu à l’instar de ce que l’on trouverait dans une banque en ligne comme Hello bank! ou BforBank. L’avantage est que la néo-banque n’exige aucun minimum de revenus mensuels, ni aucun frais pour l’utilisation de ses services bancaires. Ce compte s’ouvre en 8 minutes chronomètre en main, via l’application mobile de la néo-banque.

Depuis quelques mois, N26 donnait la possibilité aux américains de s’enregistrer sur une liste d’attente pour être prévenu de l’arrivée de la fintech sur le continent. Selon les dires de la jeune pousse, les 100 000 personnes sur cette liste devraient obtenir un accès à la version beta de l’application bancaire dans les jours à venir. Par la suite, N26 devrait ouvrir au grand public américain son application un peu plus tard cet été.

Pour répondre aux besoins et spécificités de la clientèle américaine, N26 a aussi adapté légèrement son offre bancaire. Au delà du compte gratuit, les comptes N26 Metal et N26 Black (payants) sont également disponibles – mais elles s’appuieront toutes sur le réseau Visa (et non Mastercard comme en Europe) pour les transactions. A noter que N26 permettra de débloquer les fonds instantanément en cas de « dépôt direct » (équivalent américain au virement bancaire) contre plusieurs jours dans un établissement bancaire traditionnel.

Visiter N26

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests