La pompe humaine

Il fallait y penser : pour marcher sur l’eau, rien de tel qu’un jetski volant qu’on s’attache sur le dos. Moins dangereux qu’un vrai jetpack, mais ce prototype n’est pas autonome puisqu’il est relié à un tuyau qui envoie l’eau sous très haute pression. M’est avis que si le tuyau de raccordement cède, le pilote

Il fallait y penser : pour marcher sur l’eau, rien de tel qu’un jetski volant qu’on s’attache sur le dos.


Moins dangereux qu’un vrai jetpack, mais ce prototype n’est pas autonome puisqu’il est relié à un tuyau qui envoie l’eau sous très haute pression. M’est avis que si le tuyau de raccordement cède, le pilote va faire un vrai baptème de l’air, cette fois. En plusieurs morceaux.

(oui, j’ai noté aussi, la musique de 2001, un rien pompeuse, mais dans ce contexte c’est pertinent finalement)


18 commentaires

  1. Il y a plus qu’un tuyau derrière mais il y a bien un jet à bras (on dirait un Yamaha Superjet 700)…
    Seule la turbine est dans le dos du pilote, le moteur (et tout le reste) et la prise d’eau reste sur le jet, il y a donc la prise d’eau ET un système de transmission intégré dans le tuyau jaune… Et c’est la qu’est la performance !!!

  2. Génial!

    Si le tuyau cède, il va simplement tomber dans l’eau. Et la commande du jetsky va aussi couper les gaz, donc aucun risque qu’une chute dans l’eau de quelques mètres.
    Sauf que j’espère qu’il a un gilet de sauvetage car le machin risque de ne pas bien flotter!

  3. Pingback: Le Jet Pack à eau… > Eclectic-Touch

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies