La RATP libère enfin le plan du métro parisien

La RATP vient faire un premier pas timide vers l’open data en libérant une petite partie de ses données, dont le plan du métro parisien. Il y a un an, la régie autonome des transports parisiens s’est fait remarquer suite à la mise en demeure d’une application mobile utilisant le plan du métro.

La RATP vient faire un premier pas timide vers l’open data en libérant une petite partie de ses données, dont le plan du métro parisien. Il y a un an, la régie autonome des transports parisiens s’est fait remarquer suite à la mise en demeure d’une application mobile utilisant le plan du métro.

Certaines données des transports parisiens sont ouvertes : le plan du métro, le plan du RER, les logos des différentes lignes mais pas seulement. Sur la plateforme des données publiques, on retrouve également les positions géographiques des stations, les correspondances stations / lignes ou encore les données de la qualité de l’air mesurée dans nos stations.

Les plans et les éléments graphiques sont sous licence Etalab, donc il est possible de les utiliser dans les applications et les services. A noter qu’il n’est pas possible de les utiliser sur les autres supports (papier, textile, etc.).

Cela dit, la RATP ne joue pas complètement le jeu car les horaires des transports en commun ne sont toujours pas ouverts. Ces données, réservées pour le moment à l’application officielle, seraient pourtant très utiles pour les développeurs.

En tout cas, il faut saluer l’initiative même si les données ouvertes ne sont pas encore nombreuses. J’espère que ce n’est que le début et que les horaires finiront par être libérées.

(source)


7 commentaires

  1. Pingback: La RATP libère enfin le plan du métro parisien | Veille Techno et Informatique "Autrement" | Scoop.it

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies