Suivez-nous

Tech

La reconnaissance faciale sera bientôt obligatoire pour voyager aux États-Unis

La question de la reconnaissance faciale est de retour. Cette fois les États-Unis pourraient obliger ses voyageurs à être photographiés avant de prendre l’avion.

Il y a

  

le

 
reconnaissance faciale application
© Unsplash / Avantgarde Concept

Les autorités américaines réfléchissent à un système de sécurité qui exigerait de photographier toutes les personnes qui entrent dans le pays ou le quittent. Ce système est bien plus qu’une simple photographie, il intègre une technologie de reconnaissance faciale. Ce projet devrait entrer en vigueur dès le mois de juillet prochain.

Dès l’annonce de ce projet, les premiers opposants se sont signalés. En effet le sénateur Edward Markey a immédiatement déclaré qu’il allait proposer un texte de loi afin de bloquer ce plan et ainsi empêcher les citoyens américains d’être contraints de fournir leur identité à un système de reconnaissance faciale. Selon lui, le ministère de la Sécurité intérieure n’est pas fiable pour obtenir de telles informations. Il prend l’exemple d’une récente atteinte à la protection des données aux frontières.

La reconnaissance faciale, objet de discorde

La reconnaissance faciale divise complètement l’opinion des américains, certaines villes comme San Francisco ou Portland ayant complètement décidé de bannir ce système de leurs rues, alors que de plus en plus d’aéroports testent actuellement des dispositifs semblables. Jusqu’à présent, les citoyens ont le droit de refuser d’être photographiés. En 2017, une enquête menée par une agence fédérale de surveillance a révélé que peu de voyageurs américains sont d’accord pour être photographiés, soit à peine plus d’un par vol.

Homeland Security, la société derrière cette technologie, a confié que la reconnaissance faciale est la technologie biométrique la plus perfectionnée pour répondre à la problématique de la sécurité aux frontières. Cette technologie à l’avantage d’avoir un haut degré de précision. De plus, Homeland Security vend son dispositif en affirmant que les photos utilisées pour identifier les voyageurs sont effacées dans les 12 heures.

Jay Stanley, analyste politique pour l’American Civil Liberties Union, a déclaré que le gouvernement a dit à plusieurs reprises au public et au Congrès que les citoyens américains seraient exemptés du contrôle biométrique obligatoire. « Les voyageurs, y compris les citoyens américains, ne devraient pas avoir à se soumettre à des examens biométriques invasifs simplement comme condition pour exercer leur droit constitutionnel de voyage » ajoute Jay Stanley.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests