Connect with us

Séries

La série Sabrina cible d’une plainte d’une organisation satanique

Sabrina, le reboot diffusé sur Netflix est dans le viseur d’une organisation satanique qui cherche à défendre… son droit d’auteur.

Il y a

le

La série Sabrina cible d'un plainte d'une organisation satanique

Une histoire de statue copiée dans Sabrina

Une affaire de sorcières devant la justice ? Il ne s’agit pas d’un retour des procès de Salem durant lesquels on aurait brûlé des femmes pour avoir pratiqué la sorcellerie. Ce n’est pas non plus lié au polémique reboot de la série Charmed qui n’a pas plus aux anciennes actrices considérant « posséder » une part de l’histoire de la série.

Non, on prend ici la direction de Netflix qui propose « les nouvelles aventures de Sabrina » depuis le 26 octobre dernier en France. Avouons-le, une série plutôt innocente que l’on a un peu de mal à associer avec des polémiques. Et pourtant. L’annonce est tombée le 29 octobre dernier sur Twitter avec une annonce de Lucien Greaves, le co-fondateur du Satanic Temple (temple satanique). Il compte donc lancer une action en justice pour l’appropriation d’un monument copyrighté. En l’occurrence une statue.

Quelle fiabilité donner à cette histoire ?

Bon alors, concrètement c’est quoi le problème ? Une statue à l’entrée de l’école de Sabrina. Elle représente le « Seigneur des ténèbres » et surtout ressemble à Baphomet, une créature mi-homme, mi-chèvre qui est traditionnellement une représentation du Diable. Or, selon le Satanic Temple, la version présente dans la série serait une copie quasi conforme d’une statue qu’ils ont conçu et protégé légalement.

Officiellement, la volonté dans cette affaire n’est pas économique. Le temple voudrait juste protéger son image et ne pas être associé à la série. Pour autant, les amateurs d’histoire ou d’ésotérisme ont fait remarquer à raison que des versions très similaires et beaucoup plus anciennes existent. Il paraît donc difficile de se réclamer d’un quelconque droit d’auteur.

> Lire aussi :  Netflix annule la série Luke Cage : la saison 3 n'aura pas lieu

Rien ne semble pourtant joué d’avance tant les Etats-Unis ont parfois une conception très spéciale du droit d’auteur. Le fait qu’il s’agisse d’une église satanique dans un pays aussi religieux pourrait aussi jouer son rôle…

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. stephanie

    5 novembre 2018 at 17 h 53 min

    cette statue c’est le diable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests