[La Start-Up française de la Semaine] : Big Bang Céréales

Cet article fait partie d’un nouveau rendez-vous hebdomadaire sur Presse-Citron. Une nouvelle start-up française vous sera présentée chaque semaine : le Jeudi à 11h. Ce mois d’Octobre sera consacré aux sites web e-commerce. A la fin du mois, les lecteurs de Presse-Citron seront amenés à voter pour l’une des 4 start-up présentées et élire la

Cet article fait partie d’un nouveau rendez-vous hebdomadaire sur Presse-Citron. Une nouvelle start-up française vous sera présentée chaque semaine : le Jeudi à 11h.

Ce mois d’Octobre sera consacré aux sites web e-commerce.

A la fin du mois, les lecteurs de Presse-Citron seront amenés à voter pour l’une des 4 start-up présentées et élire la Start-Up du mois.


Que fait Big Bang Céréales ?

Un site web de e-commerce qui propose de créer soi-même ses céréales en choisissant tous les ingrédients.

Vous commencez par choisir une base (que ce soit du Muesli, de l’Avoine, des cornflakes, etc.), vous pouvez ensuite ajouter d’autres céréales en plus petite quantité (comme du son d’avoine, de l’amaranthe soufflée, etc.). Là on passe aux choses sérieuses puisque les 3 étapes suivantes vous feront ajouter fruits, noix et graines & confiseries.

Tout d’abord dans la première vous aurez la possibilité de mettre des abricots, de la mangue, de la papaye, des fraises ou encore des myrtilles (pour un total de 22 fruits différents). Ensuite, vous ajoutez noix de coco, noisettes, amandes, graines de lin, etc. avant de passer fébrilement aux confiseries. C’est là où cela se corse : prendrez-vous des copeaux de chocolat noir, des bonbons ourson, des marshmallows ou des pétales de rose cristallisés ? La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez tous les prendre à la fois si le coeur vous en dit.

Vous l’aurez compris, Big Bang Céréales a été créé pour aider les consommateurs à se faire plaisir au petit déjeuner.

Qui est derrière Big Bang Céréales ?

D’un côté il y avait Florian qui sortait d’une école d’ingénieurs en logistique et gestion de production, et de l’autre Guillaume qui, après son école de commerce, avait travaillé dans l’événementiel.

> Lire aussi :  Systeme U pense déjà à la rentrée scolaire et à l'achat de fournitures

Ils étaient partis tous les deux faire un tour en suisse allemande avec, dans un coin de la tête, l’envie de créer une boîte.

Le fait de se lancer dans le e-commerce semblait un choix assez évident : cela ne nécessitait pas un investissement colossal (et vous n’avez notamment pas le coût d’une boutique physique par exemple).

Et pendant leur séjour en Suisse, ils ont découvert une habitude locale pour le petit déjeuner : celle de manger des céréales où il fallait ajouter soi-même une pomme râpée, couper une banane, ajouter des noisettes.

Ils sont alors revenus en France avec cette idée en tête. Ils ont commencé par faire une étude de marché pour découvrir qu’il y avait effectivement un potentiel pour la vente de céréales bio personnalisée en France.

C’est ainsi que, avec un investissement de 5000€ chacun et un prêt Oseo favorisant la création d’entreprises à hauteur de 25000€, Big Bang Céréales naissait.

Après 8 mois d’existence, l’aventure a décollé au delà de leurs espérances mais Florian et Guillaume restent les deux seuls maîtres à bord.

Evidemment, cela signifie que les deux hommes ont des journées bien remplies. Cela commence le matin dans l’atelier où, chacun leur tour, ils passent la matinée entière à préparer les commandes.

L’après-midi se passe au bureau où il faut gérer les questions d’achats, de fournisseurs, s’occuper de la communication, entre autres tâches récurrentes dans la vie d’une start-up.

Ecolo dans l’âme, les deux hommes sont sensibles à la question du bio et se sont immédiatement tournés vers les récoltes de l’agriculture biologique pour s’assurer de la qualité des céréales et fruits. Ils envoient d’ailleurs les commandes dans des boîtes recyclables ou dans des eco-recharges.

Mais cet état d’esprit passe aussi par un partenariat avec Watt is it : la 1ère banque centrale verte qui récompense les achats écologiques grâce au Watt, la monnaie verte.

> Lire aussi :  Des robots vous livrent vos courses à domicile !

Carte d’identité

Nom : Big Bang Céréales

Date de lancement : Mars 2011

Lieu des bureaux : Sèvres

Nombre d’employés : 2

Modèle économique : Cela passe quasiment exclusivement au travers des ventes aux particuliers. Cela représente environ 2000 boîtes vendues/mois.

Il est également possible d’acheter des mix tout prêt (en perdant l’aspect personnalisation) dans une boutique à Versailles.

Et un restaurant qui fait des brunch le dimanche midi se fournit également en céréales auprès d’eux.

Anecdotes :

  • Comme pour de nombreuses start-up, Big Bang Céréales organise des brainstormings. Sauf que les deux fondateurs ne sont alors pas entourés de marketeux aux esprits affutés, mais d’une table d’amis non triés sur le volet. Après un vote à l’unanimité, la société est passée à deux doigts de s’appeler  “Porn Flakes, sexy cereal”.
  • Le plus gros client de Big Bang Céréales a commandé 95 boites en 8 mois d’activité, soit 12 boites par mois… pour reprendre les mots de Florian : “il a soit une grosse famille, soit un gros ventre”.

Points forts :

  • la création se fait très simplement
  • le ton du site est agréable, chaque présentation de produit est l’occasion de placer un jeu de mot
  • un large choix de produits (avec une fiche complète pour chacun donnant les informations nutritionnelles, l’origine, etc.)
  • l’éthique écolo jusqu’au bout depuis les produits bio jusqu’au mode de paiement en passant par un blog s’intéressant aux thématiques écolo.

Points faibles :

  • il faut accepter de mettre minimum 10€ pour sa boîte de céréales
  • il pourrait y avoir une petite composante sociale qui permettrait de voir les recettes des autres ou voir les ingrédients les plus populaires.


13 commentaires

  1. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Big Bang Céréales | CDI de Touscayrats | Scoop.it

  2. J’ai découvert le concept il y a quelques temps déjà et j’avais même fait un article sur mon blog. Les céréales sont très bonne. Le prix est élevé mais au regard de la qualité et du fait de composer sois même son mélange compense largement le surcout.

    Si vous souhaitez completer cet article, je vous invite à lire mon article sur ce sujet sur mon blog: http://www.neozox.fr/customisez-votre-petit-dej-avec-big-bang-cereales.html

  3. Plusieurs Start Up se sont lancés en même temps sur le marché du céréales à la carte (Big Bang Céréales, Somuesli, Meli Muesli…). L’idée est bonne et le concept attrayant mais y a-t-il véritablement un marché en France, qui permette de développer ce type de services sur le long terme? Le prix minimum d’une commande reste extrêmement élevé et pas facile de fidéliser la clientèle avec de tels tarifs, surtout que l’on ne manque pas de choix en matière de céréales dans nos GMS. Je me demande si l’une de ces nouvelles Start Up va réellement réussir à tirer son épingle du jeu…

  4. Pingback: Big Bang Céréales | Startups, innovations et marketing | Scoop.it

  5. Pingback: Big Bang Céréales | Idées, produits et services innovants | Scoop.it

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.