[La Start-Up française de la Semaine] : Yumise

Un site web de e-commerce qui propose de la nourriture américaine : des M&M’s à la noix de coco, en passant par le Dr. Pepper jusqu’à la Baconnaise (de la mayonnaise au bacon).

Cet article fait partie d’un nouveau rendez-vous hebdomadaire sur Presse-Citron. Une nouvelle start-up française vous sera présentée chaque semaine : le Jeudi à 11h.

Ce mois d’Octobre sera consacré aux sites web e-commerce.

A la fin du mois, les lecteurs de Presse-Citron seront amenés à voter pour l’une des 4 start-up présentées et élire la Start-Up du mois.


Que fait Yumise ?

Un site web de e-commerce qui propose de la nourriture américaine : des M&M’s à la noix de coco, en passant par le Dr. Pepper jusqu’à la Baconnaise (de la mayonnaise au bacon).

Yumise a été créé par -et pour- des personnes qui reviennent d’un voyage aux Etats-Unis et à qui les produits outre-atlantique manquent terriblement.

Séparées en 3 grandes catégories : le Petit-Déjeuner, le Déjeuner/Dîner & le Goûter, la start-up française rassemble pas moins de 100 références qui vous téléporteront en un éclair à Manhattan, San Francisco ou encore Moscow au plus profond de l’Idaho.

Exemple typique de start-up e-commerce qui a décidé de venir se placer sur une niche bien particulière, Yumise n’a pas de concept innovant… elle tire pourtant son épingle du jeu quand il s’agit de mettre en valeur les produits qu’elle vend et de créer une communauté de gourmands autour des produits qu’elle propose.

En effet, Yumise anime un blog très agréable qui demande à ses lecteurs de voter pour le prochain produit à venir entrer sur la boutique.

Qui est derrière Yumise ?

Il y a autant d’histoires que de start-ups, certaines personnes abandonnent absolument tout pour se consacrer à leur société, d’autres comme ici le font à côté de leur activité principale. Yumise est donc proposée par 2 personnes. D’un côté Cristian Thomas, community manager chez Publicis, qui est d’abord passé par le community management chez 2 enseignes de la restauration rapide (Lina’s & Pizza Hut). Il a toujours eu une passion pour ce monde et tient d’ailleurs un blog sur le sujet depuis près de 5 ans : Fast and Food.

Mais c’est en revenant de New York qu’il a eu l’idée de Yumise. Il s’est retrouvé en manque de sucreries et de sodas Made in USA et a alors cherché les boutiques qui les proposaient à la vente en France. Des sites web existaient comme My American Market ou bien Cometeshop, mais ils ne répondaient pas à toutes les envies de Cristian. Ces sites web lui semblaient trop figés, ils n’évoluaient plus et n’enrichissaient pas énormément leur gamme de produits. C’est pourquoi il décida de créer la boutique qu’il aurait aimé découvrir en tant que consommateur.

Mais il n’est pas encore prêt à tout lâcher pour se consacrer à 100% à la start-up, c’est pourquoi Yumise est un projet à côté de son travail à plein temps chez Publicis.

C’est donc de 5h à 8h du matin et de 20h jusqu’à minuit qu’il s’y dévoue à fond pour préparer les colis (aujourd’hui entre 5 à 10 commandes par jour après 3 mois d’existence), animer la communauté grâce au blog et aux réseaux sociaux, faire des allers/retours à la poste pour envoyer tous les colis, s’occuper de la communication du site, etc.

Mais Yumise n’est pas une aventure en solitaire, puisque Cristian s’occupe du site web avec Jade.

Jade est étudiante en info-communication à Paris 3 où elle a notamment réalisé des stages dans des agences de RP. Mais elle tient également un blog féminin Jade from Paris.

Vous savez donc que si vous passez une commande avant 13h, c’est probablement Jade qui s’en occupe, si c’est après 13h, ce sera Cristian. Il n’y a que 2 personnes pour tout faire, l’un et l’autre n’ayant pas d’attributions particulières puisqu’ils s’occupent de tout à tour de rôle.

Carte d’identité

Nom : Yumise

Date de lancement : Début Août 2011

Lieu des bureaux : Siège social dans le 16ème & locaux à Boulogne (92)

Nombre d’employés : 2

Modèle économique : évident pour un site web de e-commerce, cela reste la vente de leurs produits. Et dans le cas de Yumise, c’est exclusivement cela.

Anecdotes :

  • Cristian et Jade reçoive des produits par centaines ce qui signifie que les locaux de Yumise sont pour le moins appétissants. Sauf que la quantité a presque tendance à dégoûter Cristian qui n’a pas de mal à ne pas toucher aux produits sans arrêt.  Mais ils ont évidemment goûté au moins un exemplaire de chaque produit qu’ils vendent (ils restent des gourmands) mais arrivent à de la modération.
  • Le nom Yumise est un condensé de Yummy (le miam anglophone) et Gourmandise. Evidemment, ce nom n’a pas été trouvé à la première tentative mais Yumise a le mérite d’être facile à lire, à prononcer et surtout à retenir.

Points forts :

  • Un site web très bien réalisé qui donne envie
  • La volonté de créer une petite communauté sympathique autour de cet intérêt pour la nourriture américaine
  • Yumise fait appel à sa communauté pour voter pour les futurs produits à ajouter et les produits à retirer de la boutique.
  • Ajoute sans cesse de nouveaux produits, et essaye de proposer des produits en “Edition limitée” pour faire découvrir de nouvelles saveurs (et ne pas s’en tenir à quelques références connues de tous)

Points faibles :

  • Encore jeune, donc même si l’on sait qu’il y aura bientôt plus de références, on aurait envie d’avoir plus de choix
  • De nombreuses références disponibles apparaissent grisées avec la mention “Désolé, le stock a été entièrement dévoré !”, ce qui peut être frustrant quand la mention est présente sur 3 produits sur 4 dans une catégorie de produits.


8 commentaires

  1. @solennevm : +1 déjà en France ce type de nourriture provoque de plus en plus d’obésité, mais les versions américaines sont encore plus caloriques et souvent en format XXXL, et c’est bien connu qu’un paquet ouvert = paquet mangé (dès fois que ça s’évapore).

  2. Pingback: Yumise, la boutique des “american gourmandises” | Une Chouette Geek

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies