Suivez-nous

Cinéma

L’américain AMC se lance aussi dans le streaming à la demande

AMC a officiellement annoncé le lancement à venir de son service de streaming, une plateforme dédiée au cinéma, coeur de métier de l’exploitant américain.

Il y a

  

le

 
Netflix cinéma AMC
© Unsplash / Lloyd Dirks

Si AMC n’est pas forcément très connu en France, les séries originales de la chaîne de télévision le sont peut-être plus. En effet, la firme se cache derrière des contenus comme Breaking Bad, Mad Men, The Walking Dead ou Better Call Saul, pour ne citer que les plus populaires. Néanmoins, le groupe est principalement réputé comme étant le premier exploitant de salles de cinéma dans le monde.

Pour AMC, pas d’abonnement mensuel, mais des films en location et à la vente

Néanmoins, il est intéressant de constater qu’AMC ne prévoit pas de lancer un service pouvant ressembler à celui de Netflix ou d’Amazon. En effet, la plateforme s’apparenterait plus à une sorte d’iTunes dédiée au cinéma, car le groupe veut louer ou vendre des films. En somme, il n’y aurait aucun principe d’abonnement au mois, mais des achats ponctuels à réaliser par les utilisateurs.

Sur le service d’AMC, les films seront à la location pour 3 à 6 dollars contre 10 à 20 dollars pour l’achat.

AMC Theatres On Demand comptera environ 2 000 films à son lancement, issu de cinq majors américaines avec qui la firme a signé des partenariats, à savoir Disney, Universal, Sony, Warner Bros et Paramount Pictures.

Lors de cette annonce, le président et chef de la direction d’AMC Theatres, Adam Aron a indiqué que la plateforme aurait l’avantage d’utiliser des données dont le groupe dispose concernant les habitudes cinématographiques des utilisateurs de Stubs. Peu connu en France, ce dernier permet de voir jusqu’à trois films par semaine et offre certains avantages. 20 millions de foyers bénéficieraient actuellement du service.

Cette initiative devrait permettre à AMC de diversifier ses revenus, tandis que celui-ci est impacté par les services de streaming plus traditionnels, comme Netflix. Force est de constater que la plateforme se positionne à rebours de toutes les plateformes en service et de celles qui le seront bientôt, principalement car elle ne se base pas sur un abonnement, mais sur de la location et de la vente de films. D’autre part, elle n’a pas mentionné non plus un positionnement tourné vers la création de contenus originaux, une stratégie qui a fait -entre autres- le succès de Netflix.

AMC Theatres On Demand sera disponible sur le web et via une application dédiée. Reste à savoir s’il saura convaincre les utilisateurs et s’il atteindra un jour l’Europe et la France, une ambition qui n’a pas été évoquée pour l’instant par la firme américaine.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests