Suivez-nous

Tech

L’ancien champion du monde du jeu de Go jette l’éponge car « l’IA ne peut être vaincue »

Lee Sedol, un des grands noms de la discipline, va prendre sa retraite car il ne trouve plus d’intérêt à tenter de vaincre des systèmes d’intelligence artificielle invincibles.

Il y a

  

le

 
© Google

Il n’a plus la force ni la motivation pour continuer. Lee Sedol, qui a remporté 18 titres de champion du monde du jeu de Go, va mettre un terme à sa carrière. Aujourd’hui classé 54ème mondial, il ne voit plus vraiment d’intérêt à revenir au plus haut niveau : « Avec les débuts de l’intelligence artificielle dans le jeu de Go, j’ai réalisé que je ne suis pas au top, et même si je redeviens le numéro un en faisant des efforts importants, il existe une entité qui ne peut pas être vaincue. »

En 2016, l’affrontement du champion sud-coréen avec AlphaGo, l’IA DeepMind qui est rattachée à Google, a marqué les esprits. Ce grand moment a été immortalisé par un documentaire Netflix. Personne ne croyait AlphaGo en mesure de l’emporter car le jeu de GO est réputé trop complexe. Le nombre de combinaisons possibles est considérable et la discipline est bien plus difficile que les échecs.

Un dernier match contre une IA

À la surprise générale, la machine s’est imposée par 4 manches à 1 contre Lee Sedol, ce qui a profondément marqué le joueur. Il mettra un terme à sa carrière en décembre et son départ se fera là encore face à une IA. Il affrontera HanDol, un système sud-coréen qui a déjà battu le top 5 des meilleurs joueurs du pays. Pour ce dernier combat, il partira néanmoins avec deux pierres d’avance afin de rendre l’expérience un peu plus intéressante. L’ancien champion est d’ailleurs assez pessimiste sur ses chances : «  Même avec un avantage de deux pierres, je sens que je vais perdre le premier match contre HanDol ».

Depuis 2016, DeepMind continue de développer AlphaGo qui est venu à bout de tous les adversaires humains qu’elle a affronté. Le laboratoire de Google s’exerce également dans d’autres domaines. Alpha Star a en effet vaincu les joueurs humains sur Starcraft II en absorbant pas moins de 200 ans de jeu en seulement deux semaines.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Blaise

    28 novembre 2019 at 15 h 10 min

    En 1996 ?
    2016 plutôt…

    • NaoNack

      28 novembre 2019 at 17 h 59 min

      Si mais il ne faut pas espérer une relecture de la part des auteurs en 2019…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests