L’application VLC pour Windows 8 déjà financée sur Kickstarter

VideoLAN, l’éditeur du célèbre lecteur VLC, a lancé il y a moins d’un mois un appel aux fonds afin de financer le développement de l’application Windows 8. Le projet vient d’atteindre aujourd’hui son objectif de financement de 65 000 dollars (soit 50 000 euros ou 40 000 livres) !

À la fin du mois de novembre, VideoLAN a lancé un appel aux fonds pour financer le développement de l’application Windows 8 de son célèbre lecteur VLC. Moins d’un mois plus tard et après que plus de 2 500 personnes aient mis la main à la poche, le projet a déjà atteint son objectif de financement de 65 000 dollars (soit 50 000 euros ou 40 000 livres) !

L’éditeur s’était donné environ un mois pour financer ce projet sur la célèbre plateforme de financement collaboratif Kickstarter, les internautes ont donc encore 5 jours pour participer à cette levée de fonds participative.

Ce projet consiste concrètement à développer une application native, entièrement fonctionnelle et open source sur Windows 8 qui fonctionne aussi sur Windows RT, et il est d’ailleurs prévu que l’application soit portée par la suite sur Windows Phone 8. Le lecteur multimédia fonctionne évidemment déjà sur la dernière version du système d’exploitation de Microsoft mais l’idée est plutôt de concevoir une interface utilisant les fonctions et autres spécificités de l’interface Metro.

> Lire aussi :  L’agonie continue pour Windows 8

Le pitch du projet est on ne peut plus clair : « Semblable à la version de bureau du lecteur multimédia VLC, vous serez en mesure de jouer tous les fichiers, tous vos disques et tous vos flux réseau. Tout cela dans une interface native, belle et facile à utiliser. »

Les maquettes, publiées il y a quelques jours, sont tout aussi claires (cliquez pour agrandir) :

(source)


4 commentaires

  1. Pingback: L'application VLC pour Windows 8 déjà financée sur Kickstarter | L'informatique en Veille | Scoop.it

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.