Le doodle du jour célèbre Amelia Earhart dont la disparition reste mystérieuse

Le doodle du jour célèbre le 115ème anniversaire de la naissance d’Amelia Mary Earhart. Si la disparition de la belle aviatrice américaine le 2 juillet 1937 reste un mystère, une expédition pourrait apporter des réponses.

Elle aurait pu être la première femme à faire le tour du globe. Mais le destin en a décidé autrement lorsqu’elle survolait l’archipel des Kiribati. Accompagnée de son fidèle navigateur, Fred Noonan, elle a laissé un dernier message radio depuis son Lockheed 10 Electra qui indique une possible erreur de navigation. Le bimoteur à cours de carburant s’est alors probablement abimé en mer.

Depuis 75 ans, aucune réponse formelle n’est venue mettre un terme au mystère entourant la disparition d’Earhart. Les hypothèses les plus folles ont alors vu le jour.

Capturée vivante par les japonais, elle aurait été maintenue captive afin d’envoyer de force des messages radios pour démotiver les pilotes américains. D’aucuns estiment en effet que son tour du monde aurait pu être une mission d’espionnage pour repérer en détails les installations japonaises dans le Pacifique.

Enfin, en décembre 2010, une équipe de scientifiques universitaires a retrouvé les restes d’une jeune femme sur l’île de Nikumaroro, un atoll des îles Phoenix (l’archipel des Kiribati est composé de trois groupes d’îles). La recherche ADN n’a toutefois pas permis de prouver quoi que ce soit.

La réponse viendra peut être d’une nouvelle expédition de 2 millions de dollars. Elle est soutenue par le gouvernement américain qui a signé un accord avec la République de Kiribati pour que cette expédition puisse avoir lieu. Elle lance des scientifiques à la recherche de débris de l’avion à proximité de l’atoll de Nikumaroro. Ils pourraient corroborer l’hypothèse d’un atterrissage de fortune autour de cette île. Earhart et Noonan auraient ensuite survécu une brève période sur Nikumaroro.


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Ah, je pensais pas lire ce genre de propos sur la disparition d’Amelia Earhart en dehors de mes sites complotistes préférés…

    Bon, en gros, la découverte de son cadavre ne date pas de 2010, mais de 1940. Et certes, aucun relevé ADN n’a été fait, mais voici ce qui est acquis :
    – c’est un squelette de femme type caucasien qui a été trouvé
    – Ses dimensions correspondent à celles de l’aviatrice
    – Ont été trouvé à proximité un bout de verre provenant du pare-brise d’un avion un système de navigation du modèle précis de celui qui équipait son avion.

    Si c’est pas un faisceau d’indices concordants, je sais pas ce qu’il vous faut !

Send this to a friend