Suivez-nous

Actualités

Le FBI utilise le WiFi d’un Starbucks pour télécharger des documents de la CIA

Le FBI cherchait un terrain neutre pour mener à bien une enquête, rien de mieux qu’un Starbucks.

Il y a

  

le

 
FBI données personnelles
© Pexels

Joshua Adam Schulte, plus connu sous le nom Joshua Schulte est un ancien employé de la CIA. Il est soupçonné d’être à l’origine d’une importante fuite d’informations confidentielles à destination de WikiLeaks. Pendant cette affaire, le New York Times évoque notamment les documents Vault 7 qui représenteraient l’une des fuites les plus contraignantes pour la CIA et ses responsables.

Pendant le procès de Jushua Schulte, le FBI a réussi à mettre la main sur les documents Vault 7 et Vault 8. Cependant, ils ont mis en place un procédé assez surprenant pour y parvenir. En effet, par crainte de recevoir un potentiel malware en téléchargeant ces fichiers, et donc d’infecter tout le réseau du FBI, les agents ont donc choisi d’utiliser une autre adresse IP, ainsi qu’un réseau WiFi différent.

Des révélations importantes

C’est donc en s’appuyant sur le WiFi d’un Starbucks que ces agents fédéraux sont parvenus à télécharger ces pièces importantes à rajouter au dossier. Quand l’avocat Matthew Laroche pose la question l’agent Steven Deck sur cette décision de ne pas utiliser l’un de leurs ordinateurs et le WiFi de l’agence, il répond ceci : « Chaque fois que vous téléchargez quelque chose sur Internet, vous prenez un risque. Et compte tenu du type d’informations que nous allions acquérir, nous voulions prendre des mesures de sécurité supplémentaires – de nombreuses mesures supplémentaires de sécurité pour maintenir l’intégrité de nos systèmes ainsi que pour être en mesure d’obtenir les informations et de les stocker correctement. »

Dans la retranscription de cet échange entre l’avocat et l’agent fédéral, on comprend qu’il a fallu une heure pour télécharger ce qui a été publié sur WikiLeaks. Cela peut paraître anodin, mais c’est devenu un détail essentiel pour prouver que les fichiers ont été volés au sein même de la CIA.

Steven Deck a déclaré que cela représentait que 1,4 Go, ce qui signifie que WikiLeaks a publié une fraction seulement du 1 To d’informations qui aurait été dérobé par Schulte. L’autre chose que cet échange révèle, c’est que WikiLeaks n’a pas publié Vault 8.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests