Suivez-nous

Startups

Le français Lemon Way sécurise 25M€ pour s’étendre en Europe

Lemon Way enchaine sur une nouvelle levée de fonds pour mieux se positionner à l’international. Ce tour de table intervient quelques semaines après le financement record décroché par son concurrent Stripe.

Il y a

  

le

 
Lemon Way
© Lemon Way

En quelques années, la pépite française Lemon Way s’est imposée comme une référence dans les solutions de paiement pour les places de marché. Elle permet à ces dernières d’accepter les paiements de leurs clients, et elle aurait fait transiter pas moins de 1,9 milliard d’euros sur l’année 2018. Après avoir bouclé un tour de table de 10 millions d’euros en 2018, elle vient de réaliser une nouvelle levée de fonds de 25 millions d’euros.

Une solution de paiement « complexes »

Après Breega et Speedinvest, c’est maintenant au tour du fonds britannique Toscafund Asset Management de mettre la main à la poche pour financer le développement de la fintech française. Avec cet argent frais, elle espère ainsi se renforcer en Italie et en Espagne, puis s’ouvrir aux marchés anglais, allemand et hollandais.

Damien Guermonprez, Président exécutif de Lemon Way, rajoute aussi que « cette levée de fonds [les] aidera à développer [leur] plateforme technologique ». Elle espère ainsi mieux rivaliser avec Ayden ou Stripe, qui vient de boucler un méga tour de table de 250M$ il y a quelques semaines.

Lemon Way partenaire FFF

© Lemon Way

A l’heure actuelle, Lemon Way compte pas moins de 1 400 places de marché clientes, avec des besoins autour du paiement plus ou moins complexes. Aujourd’hui, elle peut se féliciter de compter des clients comme Solocal, CNP Assurances, la FFF mais également des startups comme Youse. Elle est aussi connue pour offrir une solution parfaitement adaptée aux plateformes de crowdfunding (comme October, Wiseed ou Dartagnans), qui doivent gérer différents types de paiements.

Un modèle intégré

Au delà de sa volonté d’exporter son modèles dans des pays limitrophes, Lemon Way aimerait également se renforcer d’un point de vue réglementaire. Damien Guermonprez explique dans le communiqué : « Nous souhaitons également nous renforcer sur la partie produit et réglementaire car nous allons chercher des agréments d’initiation de paiement (PISP) et d’information sur les comptes (AISP) pour pouvoir proposer de nouveaux parcours de paiement aux clients de nos clients ».

Derrière ces termes barbares, Lemon Way souhaite justement faciliter le parcours client – en particulier dans le cas du crowdfunding. Ce dernier n’aura ainsi plus besoin de se connecter au site de sa banque (ou banque en ligne) pour initier un versement sur l’un des projets à financer : il pourra directement réaliser cette opération depuis la plateforme de crowdfunding en question, qui sera équipée de la solution Lemon Way.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests