Le Kindle d’Amazon : premières impressions d’un utilisateur

Peter Glaskowsky de Webware a déjà reçu son Kindle d’Amazon et livre ses premières impressions au déballage de la machine.Avant un test plus complet, quelques remarques à retenir : le Kindle est livré dans un boîtier ressemblant à un livre il y a quand même une prise mini-USB, ce qui laisse supposer des possibilités de

Amazon Kindle

Peter Glaskowsky de Webware a déjà reçu son Kindle d’Amazon et livre ses premières impressions au déballage de la machine.
Avant un test plus complet, quelques remarques à retenir :

  • le Kindle est livré dans un boîtier ressemblant à un livre
  • il y a quand même une prise mini-USB, ce qui laisse supposer des possibilités de synchronisation avec un PC
  • une fois la première initialisation effectuée (plusieurs minutes), l’appareil est immédiatement opérationnel avec vos identifiants personnels d’utilsiateur déjà enregistrés, pas de login/mot de passe à saisir (avec en prime un petit mot de bienvenue du sieur Bezos himself)
  • le Kindle est livré avec un étui en cuir (ce qui fait déjà hurler les associations de protection des animaux paraît-il, Brigitte Bardot ne doit pas être très loin)
  • la façade blanche pourrait s’avérer éblouissante et géner la lecture en cas de forte luminosité
  • les gros boutons servant à tourner les pages semblent offrir une ergonomie hasardeuse puisque l’auteur note qu’à chaque prise en main de l’appareil il tourne les pages involontairement.

Ce Kindle me laisse une impression bizarre, en fait je ne sais pas trop quoi en penser.
Et vous, futur client ou pas du tout intéressé ?


18 commentaires

  1. intéressant les réactions. De notre côté, au niveau du web littéraire, beaucoup de discussions sur cela, sur ce qui a lieu avec ces avancées. Pour ma part, éant pourtant très lié à l’écran, je poursuivrai pour la majorité de mes lecture sà passer par le papier, qui est un condensé de technologie et d’ergonomie 🙂

  2. Bonjour Eric. Moi aussi, je suis mitigé… Entre l’impression d’avoir là un gros gadget technologique OU un potentiel extraordinaire en matière de diffusion de l’information (un "Guntenbeg" numérique). A vrai dire, j’aimerais pouvoir m’en rendre compte par moi-même, en testant le machin pendant un mois par exemple. En tout cas, là tout de suite, je penche pour le gadget numérique, pas forcément inutile, mais pas indispensable. comprendre

  3. J’ai vraiment beaucoup de doute quant à la lisibilité.
    J’ai essayé de lire des PDF sur mon PDA, et j’ai été très souvent obligé de contre-carré le soleil pour continuer à potasser …
    En bref, à mon avis, lire sur un appareil électronique: dans le métro pourquoi pas … sinon, non

  4. C’est hors de prix pour ce que c’est : par exemple avec un Palm récent on peut emporter à lire sans souci, mais aussi faire plein d’autres choses (agenda, calculatrice, web en WiFi, écouter de la musique…) alors que là l’usage du Kindle est très restreint…

    Côté ergonomie il semble qu’il y ait encore des soucis sur la prise en main, mais je veux bien reconnaître que le design semble soigné.

    Au final : même pour Noël, non merci !

    @ Minus : L’encre électronique est lisible même en plein soleil, pour avoir une idée, regarde l’écran d’un Motofone

  5. J’ai du mal à comprendre qu’à l’heure de l’iphone, etc… on continue tjs pour ce type d’équipement à mettre un clavier avec une foule de touches d’autant plus que certains site présentent parfois déjà une ergonomie sous forme de page qu’on feuillette . Non, je n’en veux pas.

  6. Je trouve le design retro Starwars plutôt moche. La couleur blanche lui donne un look électroménager. Le boitier semble un peu fragile.

    Pour les sceptiques, l’encre eInk permet une lecture sans retro éclairage et en plein soleil. L’avantage de cette technologie, c’est surtout sa faible consommation en électricité. Le bidule consomme de l’énergie seulement lorsqu’on le sollicite pour tourner une page par exemple. D’ou la durée de sa pile qui est presque d’une semaine.

    Des avantages que je trouve à ce bidule:
    – transporter 200 livres peut être très utile pour un étudiant ou un voyageur, un juriste.
    – un poids de 10 onces, c’est vraiment excellent
    – accès a wikipedia directos
    – il semble qu’il est possible de consulter le web
    – possible de transférer des documents par USB ou par wirelless (frais minime)
    – Lecteur de carte SD
    – prise écouteurs, donc probablement possible de lire des mp3 (par contre, la durée de la pile sera moindre évidement)
    – le concept de connection par ligne cellulaire est intéressant mais moins universel qu’un lien wifi. L’idée aussi que cette connection est gratuite.
    – je me vois bien consulter un journal dans le transport en commun avec ce truc.
    J’ai lu qu’il était possible d’acheter un livre et ensuite de le donner ou vendre à un autre utilisateur de Kindle.
    Un dictionnaire très complet est inclus dans la mémoire.

    Désavantages
    – le prix est astronomique, si ce truc pouvait couter 200$ ça serait plus intéressant. À 150$ il serait en rupture de stock. Il pourrait vendre les livres un peu plus cher et peut être que le Kindle prendrait son envol ?? Ou bien une formule d’abonnement à 10$ par mois par exemple ?
    – J’ai bien hâte de voir l’intérêt pour cette technologie. J’espère que d’ici quelques années, il sera courant d’utiliser les eBook. Je suis d’accord que ce type d’appareil ne remplacera pas un livre de poche, mais je crois qu’il peut répondre à un besoin pour les utilisateurs qui sont de grand consommateurs de livre de références, de documents papier encombrants, multiples photocopies fastidieux à classer qui gaspillent du papier.

  7. Je trouve ce produit moche. A l’ére du ipod pourquoi nous sortir un cousin du MO5.

    De plus le Kinder heu pardon le Kindle n’accepte qu’un format propriétaire si j’ai bien compris. Pour moi c’est rédhibitoire. Pas envie d’être pieds et mains liés avec un constructeur.

    Je serais très intéressé par un e-book si il répondait aux critères suivants :

    – Faible consommation
    – Affichage des couleurs
    – Ergonomique et design et peu encombrant
    – Confort de lecture
    – Accepte des formats ouverts
    – Connexion internet wifi
    – Synchronisation PC
    – Connexion à un clavier de poche possible
    – Mémoire extensible
    – lecture de formats vidéo et audio ouverts

  8. Je pense que les premières réactions seront fatalement hostiles , mais que au final , le produit s’imposera .

    Qui aurait cru il y’a 10 ans , alors que nous n’étions même pas en 56k , que nous passerions un jour autant de temps sur un ordi ?

    Et puis , autre raison qui me donne a penser que ce support s’imposera : le support électronique résoudra le problème du papier , responsable de la déforestation .

    Non , sérieux j’y crois .

    Le Petit Nicolas (mais en Plus Grand)
    http://www.grandnicolas.com

  9. Pingback: Orange présente le Read & Go, kiosque à journaux mobile | Presse-Citron

  10. C’est plutôt une question de lecture intensive/concentrée, il me semble. Le PDA ou l’ordinateur Portable fatiguent les yeux : dufficile de lire (concentré) plus d’un article scientifique ou 5 pages du monde sur un ordinateur … en restant serein comme après avoir lu le papier

    C’est une alternative clef au PDA et au livre… Reste à améliorer le zinzin encore (lecture des gros pdf, rapidité .. puis couleurs)

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.