Nos dernières vidéos

36 commentaires

  1. Pas de link sur lafraise.com pour quelques brouzoufs?
    Bon le plus dur est quand même de transformer le logo en marque et icône plutôt que l’inverse…
    +1 pour lafraise 🙂

  2. ce qui prouve bien que n importe quel logo d administration dont le fameux pole emploi qui entre parenthèse ne servent à rien puisque tu es obligé d y aller donc ces logos administratifs communal et regionnaux sont le produit de magouille comme les rond point !!!
    ma mairie fait de la pub pour dire acheter dans la commune dans la commune il y a 5 grosses imprimerie … le bulletin municipal est fait ailleurs …
    non non j ai pas les boules … humour

  3. 6 dollars et ils n’ont même pas acheté les droits ??? Euh ils y croyaient vraiment en leur projet les gars ? 🙂

    @Anna c’est cher le citron comme fruit.

  4. On peut voir que Simonox l’artiste de l’oiseau a vendu son œuvre plus de 430 fois… après déposer ses dessins sur istock ou photolia c’est le jeu et le plaisir qu’ils deviennent célèbres… (je pense à ioannis kounadeas sur fotolia et son mec en 3D que l’on voit de plus en plus)

  5. Je connais pas l’histoire de Twitter, mais je suppose que ça doit être simplement des jeunes sans trop de moyens qui ont lancé un petit site, et sont arrivé jusque là aujourd’hui, d’où le Logo à 10$.

  6. > les graphistes qui vendent leurs œuvres sur iStockPhoto perçoivent entre 20 et 40% de montant de la vente

    et iStockPhoto récupère jusqu’à 80% du montant ? on se croirait dans l’industrie du disque !

  7. Pingback: Kinetic » Archive » L’oiseau de Twitter, le logo qui valait 6 dollars !

  8. perso je remarque une chose mème avec un logo ultra célèbre comme celui-ci le mec na réussi qu’a le vendre 430 fois….
    perso je ne vois pas trop l’intérêt de passer par les banques d’image (enfin si on veut en vivre)

  9. Si je comprends bien, il ne me plus qu’à acheter les droits exclusifs et de le louer à Twitter ! ^^

  10. Une autre anecdote, sur un site de concours de photo, un publicitaire trouve une photo qui lui plait il en propose 9 000 euros à son créateur.

    3 jours plus tard, alors qu’il devait lui montrer les contrats, le publicitaire lui annonce qu’il a acheté son cliché sur Fotolia pour 10euros…

    Morale de nos histoire, si on veut se faire de l’argent avec des créations il ne faut pas les mettre sur ces sites là…

  11. Pingback: Twitter, c’est quoi (vidéo) | Christophe Michau bloggue...et il aime ça !

  12. Pingback: Revue des blogs #137 : Une liste de news très Geek !

  13. Pingback: Quoi de neuf sur le web ? épisode un, semaine du 16 mars 2009 « Quoi de neuf sur le web ?

  14. « revendiquer des droits sur un style » ?
    On pointe du doigt les américains qui n’arrêtent pas de faire des procès à tout va dès qu’il y a une histoire de gros sous et quand une personne reste humble on irai presque le lui reprocher…

  15. Pingback: Le logo, élément sur-coté de la marque? | Introduction - Marketing interactif et créativité

  16. D’où l’intérêt de ne pas proposer d’image sur fotolia, sur wilogo, ou ce genre de site, car outre la « célébrité » (si ça marche), on en retirera rien d’autre (ou quelques euros tout au plus). Hélas, beaucoup de graphistes et/ou apprentis photoshopers se font avoir et ne touchent quasi rien sur leur travail.

  17. Pingback: iStockPhoto et Microsoft Office Online, deux sites pour obtenir des images à utiliser sur le net | AbriCoCotier.fr

  18. Pingback: Revue de web du lundi 23 mars 2009 [60] | Captain Web

  19. Le logo Twitter a été payé 6$ à une époque où Twitter était à un stade de sa création où il en valait 0$!! Si Twitter avait fait un flop cela aurait été cher payé 😉

Répondre