Le mode modem et le peer-to-peer (enfin) autorisés à tous les clients mobiles Bouygues Telecom

Bouygues Telecom vient d’annoncer une modification importante sur les restrictions d’usages pour les données mobiles (data). En effet, les opérateurs mobiles peuvent parfois interdire ou facturer le mode modem ou la VoIP… même sur des forfaits dits « illimités ».

Bouygues Telecom vient d’annoncer une modification importante sur les restrictions d’usages pour les données mobiles (data). En effet, les opérateurs mobiles peuvent parfois interdire ou facturer le mode modem ou la VoIP… même sur des forfaits dits « illimités ».

A partir d’aujourd’hui, le mode modem, le peer-to-peer et les newsgroups sont autorisés pour tous les clients qui possèdent un forfait avec un accès Internet mobile. Et c’est valable aussi bien pour les particuliers que les professionnels.

Quant à l’usage de la VoIP, déjà autorisé aux clients Eden Smartphone et aux offres Internet 3G+, il est désormais toléré sur tous les forfaits 24/24 de la gamme (dont le forfait Eden Relax 24/24 à 34.90€ fait partie).

L’opérateur a également lancé récemment en série limitée un nouveau forfait Eden Smartphone 24/24 avec une enveloppe de près de 5 Go par mois (offre valable jusqu’au 18/11/12).

bouygues telecom

C’est une bonne chose que Bouygues Telecom n’applique plus certaines restrictions, un peu comme le fait notamment Free Mobile en autorisant tous les usages sur ses forfaits mobiles. Ne serait-ce que pour partager la connexion mobile de son smartphone sur sa tablette Nexus 7, c’est hyper pratique.


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. Pingback: Le mode modem et le peer-to-peer (enfin) autorisés à tous les clients mobiles Bouygues Telecom | rpidity

  2. Pingback: Données mobiles : Bouygues Télécom libère ses clients ! | Gouvernance web - Quelles stratégies web ? | Scoop.it

  3. Honte à Bouygues Telecom !!!

    Il a fallu que Bouygues pique du nez en perdant beaucoup d’abonnée et voir son chiffre d’affaires dégringoler pour commencer à s’aligner sur le(s) le concurrent(s) qui lui/eux pense avant tout à proposer une offre de qualité…

  4. Du reste quand une société intelligente (j’ai dit intelligente pas rivée à son chiffre d’affaire et à sa part de marché) va-t-elle nous sortir le concept de téléphone qui n’existe plus ?

    Je m’explique.
    De nos jours les interfaces ont pris le dessus.
    Qu’il s’agisse d’une tablette ou d’un téléphone, pratiquement rien ne les distingue si ce n’est l’application de téléphonie et l’application de SMS.
    Pourquoi ne pas avoir une tablette standard (un PC donc) et un circuit téléphonique à part (qui pourrait être une clé USB pour simplifier mais également un circuit sous la forme d’un stylo ce qui permettrait de causer dedans) ?
    La tablette communiquerait avec le circuit de téléphonie en BT (tous les profils nécessaires, voix, SMS et réseau existent) et le reste du temps en WiFi.

    Basta,

    db

    PS : mais personne ne sortira le concept. C’est bien trop alléchant de pouvoir continuer à sucer les pauvres consommateurs jusqu’à la moelle avec des bidules rapidement désuets et onéreux à souhait.

  5. Tous les opérateurs s’y mettent progressivement, c’est plutôt bien. Orange le faisait déjà sur ses derniers Origami (enfin sur certains), Bouygues maintenant, c’est peut être ça la révolution que SFR nous promet en octobre ? 😉
    Ceci dit, je reste sceptique sur l’intérêt d’ouvrir le P2P sur le mobile. Surtout face au risque de voir quelques individus pourrir la bande passante de l’immense majorité (surtout dans les zones peu denses …). La bande passante mobile reste une ressource rare et chère, qu’un petit nombre peut gâter facilement, contrairement au cas de l’adsl ou de la fibre …

  6. @Gourmet, je suis séduit par le concept même si techniquement j’ai un peu de mal à m’imaginer téléphoner avec une tablette plus importante que ma tête ;).
    Sinon il existe la VoIP qui permet avec un petit logiciel (maintenant on appel ça une application mais c’est pareil) de téléphoner depuis n’importe quel support connecté ! Même plus besoin d’ajouter une clef USB ^^. Il faudra tout de même brancher un casque avec un micro 🙂

  7. Heureusement qu’il y a la concurrence pour ouvrir le marché, parce que s’il fallait compter sur le droit ou les politiques pour défendre les consommateurs, on n’avancerait pas. On progresse doucement, mais j’attend encoire de voir une offre « illimitée » qui le soit réellement.

  8. Pingback: Le mode modem et le peer-to-peer (enfin) autorisés à tous les clients mobiles Bouygues Telecom | Veille Techno et Informatique "Autrement" | Scoop.it

  9. C’est bien, ils évoluent même si c’est sous la contrainte de la concurrence. A une époque, si tu arrivais pour leur demander de la data, tu étais pris pour un zombi. ils avaient des déclinaisons dans leur offre data, mail, web, wap et pas possible d’utiliser ton propre smtp – seul free l’autorise dans les offres grand public. Vpn ils n’y avaient pas le droit non plus. et bien entendu, la quantité de data était limité à un volume ridicule.

  10. Pingback: Le mode modem et le peer-to-peer (enfin) autorisés à tous les ... - Presse-citron | Opérateurs de téléphonie mobile | Scoop.it

Répondre