Suivez-nous

Tech

Le Pentagone déclassifie trois vidéos d’OVNI

Aux USA, le Pentagone a rendu publiques trois courtes vidéos montrant des « phénomènes aériens non identifiés ».

Il y a

  

le

 
OVNI Pentagone
© Département de la Défense

Cette semaine, le Pentagone a officiellement déclassifié trois vidéos montrant des « phénomènes aériens non identifiés », des images qui circulent sur le web depuis quelques années déjà. La première date de 2004 et les deux autres de 2015, elles ont été capturées par des pilotes de la Marine américaine.

Celles-ci avaient déjà terminé en ligne en 2007 et 2017 après des fuites, suite à quoi la Marine avait confirmé leur authenticité. C’est une société du nom de To The Stars Academy of Arts & Sciences, dirigée par l’ex-musicien de Blink-182, Tom DeLonge, qui a initialement partagé les images.

Dans un communiqué, la porte-parole du Pentagone, Sue Gough indique que ces images sont rendues publiques maintenant pour « clarifier toute fausse idée du public sur la réalité ou non de ces images ».

Elle indique également : « Après un examen approfondi, le département de la Défense a déterminé que la publication de ces vidéos ne révélait pas d’informations sensibles. Cela n’empiète sur aucune enquête future sur les incursions de l’espace aérien militaire par des phénomènes aériens non identifiés ».

« Mec, c’est un p—ain de drone, mon frère »

Datée de 2004, la première vidéo a été capturée par deux pilotes de chasse lors d’une mission de chasse d’entraînement de routine au-dessus du Pacifique.

David Fravor, pilote retraité de l’US Navy avait expliqué à CNN en 2017 à propos de l’objet non identifié aperçu en 2004 : « Alors que je m’en approchais, il a rapidement accéléré vers le sud et a disparu en moins de deux secondes. C’était extrêmement brusque, comme une balle de ping-pong, rebondissant sur un mur. Elle frappait et allait dans l’autre sens ».

Dans les vidéos de 2015, les images montrent des objets se déplacer rapidement dans l’air avant de commencer à tourner en plein vol, contre le vent. On peut entendre un des pilotes déclarer : « Mec, c’est un p—ain de drone, mon frère », suite à quoi un autre déclare : « Il y en a toute une flotte ».

Sue Gough a indiqué que, à ce jour, les phénomènes aériens observés dans les vidéos restent considérés comme « non identifiés ».

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Tof

    29 avril 2020 at 14 h 13 min

    lol la chère Louise il faut se réveiller. Cela fait DES SEMAINES que ces infos ont été données. Vraiment n’importe quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests