Le portail Yahoo China disparait, fermé par le groupe Alibaba

Après Yahoo Music et Yahoo Mail, c’est le portail Yahoo qui n’est plus accessible aux internautes Chinois. Cette décision fait suite à des accords passés entre la société américaine et le groupe chinois Alibaba.

Yahoo China est, depuis 2005 déjà, géré par Alibaba Group, un géant chinois de l’e-commerce et de l’Internet. Mais depuis quelques temps, le groupe ferme peu à peu les divers services qui sont liés à Yahoo. Au début de l’année, c’est Yahoo Music qui disparaissait, suivi par Yahoo Mail le mois dernier. Et aujourd’hui, c’est le portail Yahoo qui n’est plus accessible aux Chinois.

Ceux qui tenteront de se rendre sur la page correspondante n’y retrouveront qu’un message expliquant la situation : la fermeture du portail fait suite aux accords passés entre Alibaba Group et Yahoo en 2012, les employés de Yahoo seront dispatchés au sein d’Alibaba. Puis, l’internaute est redirigé vers Taobao qui n’est autre qu’un site lancé par Alibaba.

YahooChina

Cette décision de clore peu à peu les différents services de Yahoo fait suite aux nombreux problèmes que rencontrent les sociétés de l’Internet pour s’implanter efficacement en Chine. Parmi ceux-ci on retrouve notamment la censure imposée par le gouvernement mais aussi le succès rencontré par les entreprises chinoises comme Baidu ou Tencent. Il semble qu’avec le temps, Yahoo ait été de moins en moins utilisé par les Chinois, ce qui explique cette volonté de fermer les services.

> Lire aussi :  SoftBank Vision Fund cherche à investir un milliard dans la startup SenseTime

En 2005, Yahoo achetait 40 % des parts d’Alibaba pour en revendre une partie plus tard. Aujourd’hui, la compagnie américaine possède toujours 24 % des parts du groupe chinois, celles-ci sont estimées à une valeur de 14 milliards de dollars. Même si la société voit ses services fermer, elle reste donc toujours, d’une certaine manière, ancrée sur le sol chinois.

(source)


3 commentaires

  1. Bizarre qu’une société ait des accords avec une autre pour fermer ses propres services!
    J’ai du relire plusieurs fois l’article pour être sûr qu’il ne s’agissait pas d’une fermeture suite à des désaccords!

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.