Le premier magasin pour les startups ouvre à New York

C’est un étrange mélange entre un pop up store (magasin éphémère) et une vraie boutique qui vient de s’installer dans le quartier de Chelsea à New York : un endroit conçu uniquement pour les startups. Ouverte en « beta » depuis le premier décembre, le startup store sera définitivement installé le premier février.

C’est un étrange mélange entre un pop-up store (magasin éphémère) et une vraie boutique qui vient de s’installer dans le quartier de Chelsea à New York : un endroit conçu uniquement pour les startups. Ouverte en « beta » depuis le 1er décembre, le startup store sera définitivement installé le premier février.

startup-store

Le magasin lancé par Rachel Shectman – une entrepreneuse déjà réputée sur place qui conseille régulièrement les startups new-yorkaises – veut proposer dans ses rayons une collection sans cesse changeante de produits des différentes startups newyorkaises. Elle avait déjà commencé à y réfléchir en travaillant pour des marques comme Gap, TOMS shoes ou Aol qui lui ont donné ses premières idées et c’est un rêve pour beaucoup d’entrepreneurs qu’elle vient d’ouvrir.

Le nom est d’ailleurs pas encore fixé, tout le monde l’appelle « a start up store » mais le nom définitif sera fixé début février. La boutique (quelque soit son nom) vaut le détour et propose même de faire la fête tous les jours pour des évènements spéciaux. Avant de parler du concept plus en détail, elle aurait déjà en tête 5 nouveaux projets dont un à Londres.

Six des plus importantes startups de New York proposent déjà leurs produits aux clients et on peut y croiser Birchbox, Bauble Bar ou Artspace qui vendent aussi bien des bijoux, du maquillage que de l’art. Le but est surtout de régulièrement changer les produits proposés et on ne peut qu’espérer qu’une nouvelle forme de commerce soit en train de se créer – et peut-être aussi que cette boutique ouvre la voie à un concept similaire en France. Une boutique qui veut créer le lien entre le off et le online.

Elle a même réussi à faire baisser ses coûts en faisant des partenariats et notamment avec des expositions (sa love exhibition pourrait être ainsi sponsorisée par match.com ou OKCupid) et avec une boutique e-commerce où seront proposés les produits les plus populaires. Pour ceux qui ont l’occasion d’y passer, c’est ici : 144 Tenth Ave. and 19th St.


6 commentaires

  1. Cela peut se rapprocher de ce que font les magasins comme smart-store : permettre à des entrepreneurs de valider les produits auprès de clients réels (aka Validated Learning). Je rejoins Bertrand concernant la nécessite de l’innovation – technologique ou autre (sur le business model) pour pouvoir durablement entretenir le buzz.

  2. Pingback: Startup Store – Un magasin un peu spécial | Fabien Pinel

  3. Pingback: Le premier magasin pour les startups ouvre à New York | Retail Intelligence | Scoop.it

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies