Le projet d’un nouveau « Vine » est suspendu à cause de problèmes d’argent

Le co-fondateur de Vine, qui avait prévu de lancer une « V2 », suspend le projet pour une « durée indéterminée » à cause de problèmes de financement.

Lorsque Twitter a décidé de fermer son réseau social Vine, ce n’était pas parce que celui-ci est devenu impopulaire, mais plutôt parce que l’entreprise avait besoin de réduire ses dépenses. De ce fait, nombreux sont ceux qui, parmi les internautes, ont regretté cette décision.

En tout cas, il n’a pas fallu attendre très longtemps pour que Dom Hoffman, l’un des co-fondateurs, décide de lancer un nouveau réseau social inspiré de Vine, baptisé V2.

Malheureusement, Hoffman annonce maintenant qu’il suspend le projet. « Je ne m’attendais pas à écrire cela il y a quelques semaines, mais j’ai pris la décision très difficile de reporter le projet V2 pour une durée indéterminée », écrit-il dans un billet sur le forum de la communauté V2.

Problèmes d’argent

Lorsque le co-fondateur de V2 a annoncé ce projet, il a oublié de mentionner qu’il prévoyait de financer celui-ci avec ses fonds propres. Or, comme l’annonce a beaucoup attiré l’attention dans le monde de la tech (chose à laquelle il ne semblait pas s’attendre), V2 nécessiterait plus d’argent que prévu pour tourner. « En tenant compte d’une audience plus importante que prévu, nous savons maintenant que les coûts estimés pour les premiers mois seraient très élevés, bien au-delà de ce qui peut être financé personnellement ». Le co-fondateur de Vine évoque également des frais de justice « écrasants » et d’après lui, « Il est peu probable que ce soit le dernier de ces problèmes ».

En substance, pour que le projet V2 soit opérationnel, il faudrait que cela se fasse via une entreprise avec des ressources significatives et des investisseurs.

Or, Hoffman confie qu’il dirige déjà une autre entreprise en cours de formation, et les investisseurs n’apprécient pas trop l’idée que son attention soit partagée entre deux projets.

Suspendu pour une durée indéterminée, mais pas mort

Hoffman explique que le problème de V2 pourrait être résolu, mais que cela pourrait prendre du temps. En attendant, le code existe toujours et l’idée n’est pas morte. « Je suis très, très désolé pour la déception », s’excuse-t-il. « Si cela peut vous consoler, je pense que cela aurait été encore plus décevant si ce service avait été développé et publié de manière incorrecte […] ».


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies