Suivez-nous

Internet

Le raccourcisseur d’URLs Googl rejoint le cimetière “Killed by Google”

Le raccourcisseur d’URLs de Google tire sa révérence. La firme de Mountain View se focalise désormais sur les liens dynamiques.

Il y a

le

Google sur une tablette Android

Googl, le raccourcisseur d’URLs de Google, tire définitivement sa révérence. Le service, qui permettait de partager des liens plus courts, avait déjà un pied dans la tombe depuis l’année dernière. En effet, le 30 mars 2018, la firme de Mountain View a annoncé la fermeture de celui-ci.

Cette fermeture s’est cependant faite de manière progressive. Depuis le 13 avril 2018, les utilisateurs anonymes n’avaient plus accès à ce service et devaient se tourner vers des arternatives telles que Bitly ou Ow.ly. Pour ceux qui avaient accès à l’API de Googl, le service était cependant disponible jusqu’au 30 mars.

Néanmoins, les liens Googl existant continueront de rediriger les internautes vers leurs pages de destination.

Google a une dent contre les URLs

Depuis un moment, Google semble avoir un problème avec les URLs traditionnelles. D’ailleurs, si la firme décide de fermer Googl, c’est parce qu’elle souhaite que ses efforts soient concentrés vers les « FDL », ou Firebase Dynamic Links.

« En 2009, nous avions lancé Google URL Shortener afin d’aider les internautes à partager plus facilement des liens et à mesurer le trafic en ligne. Depuis lors, de nombreux services de raccourcissement d’URL populaires ont vu le jour et la façon dont les gens trouvent du contenu sur Internet a également changé de manière spectaculaire, passant principalement de pages Web sur ordinateur à des applications, des appareils mobiles, des assistants numériques, etc. », expliquait la firme de Mountain View en 2018.

Sur le site dédié à ce service, Google décrit les liens dynamiques de FDL comme étant une nouvelle façon de rediriger les utilisateurs vers les applications iOS ou Android. « Ils survivent au processus d’installation de l’application, de sorte que même les nouveaux utilisateurs voient le contenu qu’ils recherchent lorsqu’ils ouvrent l’application pour la première fois », explique la firme.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests