Le soutien scolaire à la sauce Web 2.0 : CQFD

Le soutien scolaire et les cours à domicile ont le vent en poupe depuis quelques temps (ce qui au passage fait le bonheur des profs qui trouvent là un bon moyen d’arrondir leurs fins de mois), et la tendance se confirme également sur internet. Témoin cette nouvelle initiative de l’équipe du Web Pédagogique (dont j’avais

Le soutien scolaire et les cours à domicile ont le vent en poupe depuis quelques temps (ce qui au passage fait le bonheur des profs qui trouvent là un bon moyen d’arrondir leurs fins de mois), et la tendance se confirme également sur internet.

Témoin cette nouvelle initiative de l’équipe du Web Pédagogique (dont j’avais déjà parlé ici) : CQFD est un nouveau service où les élèves peuvent
poser toutes leurs questions, et consulter les réponses des autres membres.
Une sorte de Yahoo Questions-réponses simplifié (et vertical).

Le web pédagogique - CQFD

Le site est très bien fait, rapide, ergonomique, et les élèves en quête d’informations sur la meilleure façon de rater passer son bac ont le choix entre plusieurs petites fonctions en Ajax qui rendent son utilisation très agréable et fluide : possibilité de noter les questions, de les trier par score ou par date, de consulter la liste des votants, d’envoyer facilement une question par email, etc…

On sent des gens dynamiques et astucieux derrière ce site, qui au passage participe un peu à sa façon  au dégraissage dépoussiérage du mammouth.


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. c’est vrai que le soutien scolaire se développe bien
    perso je trouve que même un site très bine fait ne remplacera jamais un prof…
    ce n’est que mon avis

    Je tiens à préciser que je ne suis pas prof

  2. Il semble très bien ce site, mais aucune virtualité ne pourra remplacer la force psychologique de l’échange entre un professeur et un élève à son domicile. Le fait de pouvoir rassurer, d’écouter et d’observer les réactions face, par exemple, à une mauvaise note, est irremplaçable. Il y a plus, le lien du professeur avec les parents est important dans le suivi scolaire, et un site contourne presque tout ce qui fait la valeur du cours particulier. L’attachement à un professeur qui vient dans la famille, qui fait le lien entre le domaine scolaire et le sein familial compte parfois autant pour la motivation de l’élève que le transport de connaissances ou les conseils. Très bien fait donc, mais avec la subsistance de lacunes pédagogiques, celles-là mêmes, souvent, qui font de l’école un lien insuffisant pour bien apprendre. Non ?

  3. Merci beaucoup Eric pour l’article ! Voilà qui va encore décupler notre motivation !

    En réalité, il s’agit moins de remplacer le professeur que de créer une relation différente de celui-ci avec ses élèves. Les discussions engagées sur les blogs de profs avec les élèves sont complètement différentes de celles qu’ils ont en classe. Et beaucoup de profs nous témoignent du changement d’attitude des élèves depuis qu’ils lisent le blog du prof.

    Quoiqu’il en soit, on continue dans cette voie où il y a encore beaucoup de terrains à explorer.

  4. Juste pour contester une idée reçue un peu trop entendue ces derniers temps : la plupart des gens qui donnent des cours dans ces organismes de soutien scolaire sont en grande majorité des étudiants. A environ 12 euros de l’heure en moyenne (temps et frais de déplacement non pris en charge), les profs titulaires ont quand même plus intérêt, s’il leur reste assez de temps et d’énergie après leur service minimal, à accepter des heures supplémentaires dans leur établissement…

  5. Dans le même domaine, il y a Etoody (www.etoody.com).

    L’orientation est un peu différente étant donné qu’il s’agit plus d’un rapport user-user communautaire que prof-user, mais aussi sur la thématique de l’éducation avec des outils adaptés (écriture collaborative, création de quizz pour s’entrainer, forum etc.).

    A découvrir aussi.

  6. Ah, le e-learning… J’avais un de mes professeurs, Colin Schmidt, qui faisait une thèse dessus (tout en prenant en compte l’IMH (interface homme machine). Euh beuh…

  7. Il existe aussi le site http://www.MySchool.fr où n’importe qui peut créer sa classe virtuelle.

    MySchool est donc une plateforme d’étude communautaire gratuite. Les étudiants s’échangent des fichiers, utilisent un agenda commun, créent des applications, gérent leurs notes, créent leurs forums, écrivent ensemble un seul cours parfait, s’entre-aident… Travailler ensemble, c’est plus efficace, plus motivant et plus sympa 🙂

  8. Pingback: Doctype : votre concentré de questions/réponses sur l’HTML/CSS et le Web design | MKT planet - News Web Marketing - Nouvelles Technologies

Répondre