Suivez-nous

Smartphones

Le système d’exploitation de Huawei pourrait également être appelé Harmony

HongMeng OS ? Ark OS ? Le système d’exploitation de Huawei pourrait aussi être appelé Hamrony.

Publié le

 

Par

Encoche Huawei P30 Pro
L'encoche du Huawei P30 Pro © Presse-citron.net

On ne sait toujours pas si Huawei pourra utiliser la licence Android délivrée par Google. De ce fait, le système d’exploitation développé par l’entreprise depuis des années, et qui pourrait un jour servir d’alternative à l’OS de Google, reste d’actualité.

Pour le moment, Huawei reste très discret en ce qui concerne ce système d’exploitation et sa position actuelle est que si cela est possible, il préfèrerait rester sur Android.

D’ailleurs, Huawei n’a pas encore officiellement donné de nom à ce système d’exploitation. Des sources chinoises avaient indiqué que le nom de ce système d’exploitation serait HongMeng OS. Cependant, Huawei a également enregistré le nom Ark OS. Et aujourd’hui, nous apprenons qu’un troisième nom pour le système d’exploitation a été enregistré : Harmony.

Comme le rapportent nos confrères de The Next Web, Huawei a enclenché les procédures auprès de l’Office de l’Union Européenne pour la propriété intellectuelle afin d’être le propriétaire de cette marque pour un type de produit bien précis : « Programmes de système d’exploitation téléchargeables; Programmes de système d’exploitation enregistrés; Systèmes d’exploitation mobiles; Systèmes d’exploitation informatiques; Programmes d’exploitation et systèmes d’exploitation informatiques téléchargeables. »

En d’autres termes, si Huawei lance officiellement son système d’exploitation, celui-ci pourrait également être baptisé Harmony OS en dehors du marché chinois.

D’autre part, la description corrobore les informations selon lesquelles, Huawei pourrait lancer un système d’exploitation qui serait destiné à tous les types d’appareils, et non seulement pour les smartphones.

Huawei et Android : on est toujours dans l’incertitude

Pour rappel, Huawei a été ajouté à une liste d’entités avec lesquelles les sociétés américaines n’ont pas le droit de faire du business.

L’entreprise est toujours dans cette liste, mais le Washington a cependant annoncé qu’il allait laisser des sociétés continuer à vendre certains biens et services à Huawei.

Récemment Washington a donné plus de précision par rapport à cette situation : les entreprises peuvent demander des permis pour refaire du business avec Huawei, si certaines conditions (dont celles liées à la sécurité nationale) sont respectées.

Pour le moment, on ne sait pas si Google obtiendra un permis afin de fournir une licence Android à Huawei.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests