Le vélo du futur

Quand l’homme a inventé le téléphone sans fil l’humanité a fait un grand pas (dans son salon). L’histoire se renouvellera-t-elle avec le vélocipède ? Je veux dire : si l’avenir du téléphone était dans le sans fil, l’avenir du bicycle est-il dans le sans rayons ni câbles ? ▶ Posez toutes vos questions sur le

Quand l’homme a inventé le téléphone sans fil l’humanité a fait un grand pas (dans son salon). L’histoire se renouvellera-t-elle avec le vélocipède ? Je veux dire : si l’avenir du téléphone était dans le sans fil, l’avenir du bicycle est-il dans le sans rayons ni câbles ?

0johnvillareal_intro

C’est en tout cas ce que propose ce prototype réalisé par John Villareal, un designer installé dans le Wisconsin (USA) : un vélo sans chaîne ni câbles ni rayons dans ses roues, le tout étant remplacé par des systèmes à base de pignons à entraînement direct.

0johnvillareal001

0johnvillareal004

Le résultat est intéressant : ce prototype est au vélo traditionnel ce qu’une Bugatti Veyron est à la proverbiale Xantia Turbo D, un peu. Espérons juste que cela ne reste pas simplement un exercice de style et que ce genre de machine préfigure réellement ce que seront nos bicyclettes dans quelques années.

(source et autres photos)


Nos dernières vidéos

64 commentaires

  1. Derrière lui, ce vélo laisse une trainée lumineuse qui vous détruit si vous la percutez.

    Ok, je devrais penser un peu moins à Tron 😉

  2. Comment feront les gamins pour faire semblant d’avoir une mobylette en accrochant une carte à jouer avec une pince à linge et en la faisant frotter les rayons ?

    On a tous fait ça non ?

    A part ça, je vois pas trop l’intérêt de ce changement (les rayons sont sûrement aussi là pour amortir les chocs, bosses etc non?). Sauf si ça fait utiliser moins de matériaux et donc plus d’économies.

  3. Je voudrais connaitre le poids du bestiaux.
    Car si esthétiquement c’est très joli et stylé, je doute que l’abandon des rayon et de la chaine compense le poids d’un système de pignon.
    En tout cas, très belle étude de design !

  4. bonjour

    Le design de ce vélo est sans aucun doute alléchant avec cette selle surélevée l’aérodynamisme est excellent de plus rouge comme ferrari …..

    Il est agréable de voir que mr John Villareal,cet ancien de la compagnie ceo est toujours aussi passionnée et continu d’innover

    cordialement ,

    Danie Tropel cf domicilebisness

  5. Il est très beau ce vélo, et très impressionnant. Certain, son designer n’ignore pas qu’il n’est qu’une étude de style. Les contraintes mécaniques sur les roues obligeraient à utiliser plus de matière que sur une moche roue à rayons. Il faut « tenir » le cercle. Plus de poids, plus d’inertie. Un vélo « lourd » à lancer, réservé aux très grosses cuisses.

  6. Très beau.
    Mais bon, ce système ne doit pas trop aimé les routes un peu sales de nos campagnes adorées. Un bon mélange d’eau et de terre sur la roue arrière, et c’est le pignon qui mange …

  7. @eVivien : je n’ai pas fait suffisamment de mécanique pour être 100% affirmatif, mais une roue à rayons est, me semble-t-il, censée se comporter de la même manière qu’une rouge pleine, donc avec une rigidité très élevée (sans amorti par conséquent). C’est le principe des constructions en métal type Tour Eiffel.

    Personnellement je n’ai aucun doute quant à la solidité de l’objet, en revanche, effectivement, se pose la question du rendement.

  8. Exercice sympa, mais inutilisable ailleurs qu’en ville sur les champs bien propre.

    L’entrainement se fait par un pignon situé au niveau des pedale qui « mord » sur la roue arriere (on voit les dents sur le milieu de la roue, avec le pneu qui est en deux partie).

    Moralité, si un cailloux se coince la dedans, et passe jusqu’a pignon … fini la balade 🙂

    Sans compter que pour qu’un tel vélo soit résistant, mais ne pèse pas 120kg, il va falloir utiliser des alliages légers et solide.

    Du coup, tout l’analogie avec la bugatti va se vérifier aussi sur le prix.

    Un beau vélo a 10.000€

  9. Je comprends pas trop comment on passe les vitesses, mais sinan, niveau freinage, ce sera un must ! (je dirai presque qu’il faudrait qu’il ait l’ABS :p)

    En revenche, aucun design de ce vélo ne propose de modèle à guidon plus haut pour éviter le mal de dos sur les longs trajets.

    Mais globalement, ça me plait bien 🙂

  10. Ha ha ha, ce genre de concept me fera toujours marrer. Bien sûr c’est joli esthétiquement, mais il en fleuri un comme ça quasiment toutes les semaines, sans qu’aucun prototype réellement utilisable ne voie jamais le jour.
    Pourquoi? Simplement parce que tenter de placer le maintient de la roue vers son extérieur pose de sérieux problèmes mécaniques et notamment de friction. Les efforts sur les points d’appui deviennent considérables et garantir la rigidité latérale d’un tel système est extrêmemnt difficile.
    Sortis de leurs logiciels de 3D ces concept Bike prennent une tout autre gueule, bien moins alléchante (voir ce proto réalisé à l’Université de Yale).
    Pour ce qui est du pédalier, on est plus proche de la réalité, mais bon l’idée vient d’ailleurs.
    Ah! c’est pas facile de réinventer la roue…

  11. Bah, le procédé utilisé par Sbaro, déjà appliqué en voiture ou à moto… Ou en fauteuil roulant !

    http://www.osmoswheel.com/index.asp?lang=fr

    Plein d’avantages malgré un prix euh… Vivement la commercialisation à grande échelle pour le réduire…

    Vous avez une idée de quand date la « moto » sur la photo de cette page de mon site ( http://www.mesmotos.fr/anc.php ) qui pousse le concept au maximum – oui, les neuneuds des concentres Harley n’ont rien inventé…

    Sinon le plus gros défaut des rayons reste en général que la jante n’est pas étanche, qu’il faut retendre régulièrement les rayons et que pour avoir de belles jantes sur sa Jaguar Type E, faut passer son temps à les lustrer !!!

  12. quand je regarde les photos j’apprécie, cependant il me manque quelques chose ? les rayons peut être 😉

  13. Très joli concept!
    Par contre comment ça se passe pour les vitesses? Parce que je suis pour l’évolution, mais revenir à 1 vitesse ça va pas le faire, on n’est pas aux Pays-Bas ici! (et encore avec leurs vieux ponts en U t’as intérêt à prendre de l’élan avec ton 1 vitesse). Là à vue de nez (mais bon c’est un concept) y’a entrainement direct et pas de démultiplication…

  14. Le design est très high tech, il y a quelques questions sans réponse comme la vitesse maxi qu’on pourra atteindre, le prix de la bête, comment on change les roues etc… sinon pourquoi pas? 😉

  15. hum jolie hormis la notion de rétropédalage et changement de vitesse impossible…
    bref on revient au vieux vélo tout pourri d’autrefois mais avec de jolie couleur et forme

    Pas pratique mais très joli.

  16. @ pierrequiroule
    je n’ai jamais cru à ce concept de retenir la roue par la jante. merci de nous montrer que des designer ont enfin quitter leur simulateur 3D pour tenter un prototype. Neanmoins, je reste encore sceptique, il faudrait peut etre 3 points sur l’arc retenir la roue concvenablement.
    sinon des systemes de tansmissions sans chaine, il en existe des fonctionnelles nottament utilisés pour les velo type « velib de la rochelle » : les yelo!! (ce nom est cool) presentant un avantage certain en terme de maintenance

  17. Ok, en effet, ce vélo est complètement OUF! Une fois que tu l’as, t’as juste à l’encadrer dans ton salon.

    – Durée de vie attaché à un poteau dans Paris: Plus ou moins 10 min.

    – Taux de discrétion anti-flic: zéro

  18. Sacré vélo, mais je m’interroge aussi sur le poids et la résistance des matériaux utilisés … Belle étude en tous cas !

  19. Pingback: Extraludique.com » Blog Archive » Le vélo du futur par John Villareal

  20. @Morgan : Pour les bastons tu n’auras cas balancer le velo entier ( testé et approuvé 🙂 )
    Sinon je me demande aussi comment ils vont faire pour la rigidité de la roue ! Les rayons servant essentiellement à maintenir une roue ronde, il va falloir un alliage très solide pour ne pas la voiler.
    Et solide = lourd et prix correct ou solide = leger et velo au prix d’une voiture…
    Quand on connait la durée de vie d’un vélo dans les villes permettant d’en faire correctement genre Strasbourg on se dit qu’il faudra électrifier le vélo une fois accroché !

  21. Moi je le trouve beau, simple, moderne … bref il fait envie. J’ai l’impression de lire les mêmes réactions à chaque sortie de produit … ça fait pas ci, ça fait pas ça, c’est risqué, il ne manque plus que le « devoir de précaution » et après on se demande pourquoi les choses n’avancent pas … c’est nouveau, différent, ça fait du bien de prendre des risques de temps en temps !

  22. Le gros, l’immense avantage des rayons est de concilier légèreté, souplesse et solidité.
    C’est là l’enjeu principal de cette étude qui doit sur la seule jante trouver ses 3 qualités en y ajoutant le freinage (sur les 2 roues) et la motricité sur la roue arrière.
    Il va aussi falloir ajouter une boite de vitesse ou un variateur pour remplacer les 2 dérailleurs qui peuvent assurer cette fonction que grâce à la chaîne.
    Une belle étude, un concept bike qui ouvre des pistes intéressantes mais qui n’a pas vocation (pas encore) à devenir un objet usuel et totalement fonctionnel.
    Mais il est magnifique !

  23. Haha!!

    La bonne blague, encore un délire de designer qui n’a jamais fait ni de méca ni de vélo…

    Rien qu’au freinage, les jonctions cadre-roue vont prendre une sacrée claque…

  24. Joli, mais faut des routes propres, car j’imagine de la boue dans le centre de la roue qui est en contact avec les pignons …. mais esthétiquement c’est superbe

  25. La profession des chiens de cirques à cerceau a encore un bel avenir devant lui.

  26. Belle étude de style, mais qui est bloquée au niveau des contraintes mécaniques… Malheureusement, la mécanique apporte souvent son lot de contraintes à l’imagination…

    Je n’ai pas dit que c’était infaisable, mais qu’une industrialisation massive en dehors de l’aspect prototype est assez peu probable dans un avenir proche c’est à dire dans les dix ans…

    Il n’y a pas non plus de gain d’un point de vue aérodynamique…

    C’est juste beau à l’œil. Ca a sa part d’importance 😉

    Parole d’ingénieur génie méca 😉

  27. Les roues comme elles sont fichues doivent manignifiquement bien se voiler 😀

    A ce jour les rayons dans le vélo c’est pas seulement pour que l’on puisse coincer des trucs dedans 😀

    Mais le design est intéressant. Dommage qu’a ce jour on ait pas trouvé de métal suffisemment solide et léger pour ne pas se voiler 😀

  28. Bof, ce n’est pas un prototype mais juste des images de synthèses.
    Cela évite de devoir présenter quelque chose qui fonctionne ;o)

  29. Un modèle unitaire serait certainement réalisable, mais à quel prix…? Allez, je lance un prix… 100.000€?

    De plus, la solidité ne serait certainement à toute épreuve… Et comme sur tout prototype, des problèmes à gogo…

  30. Excellent ce proto ! Faut voir les prix aussi, au tout début ça risque de coûter plus cher qu’un scooter.

  31. Jolie vélo mais personnellement réinventé la roue ne me tente pas, car la ça vas pour la frime mais les cotes à monter sans changer les vitesse dur, dur.
    A voir la selle j’ai un peu de doute sur son confort et la solidité du bras qui tient l’ensemble à moins de ne pas faire 90 kilo comme moi.

  32. Pingback: Liensdumatin 03/13/2010 « Ray's liens du matin

  33. Eric laisse ma Xantia Turbo D tranquille elle au moins elle approche des 300 000 kms sans que j’ai eu à faire trop d’effort…

  34. Bel exercice de style mais effectivement ça va être difficile de rouler avec un tel vélo, surtout vu la méthode de fixation des roues, bonjour les contraintes!

  35. ça fait rêver, mais au quotidien le vélo est un moyen de transport, dont un des avantages premier est sa facilité de réparation.

    Une roue légèrement voilée permettra de rentrer chez soi ou d’aller jusqu’au vélociste. Au pire elle se remplace par un échange standard ou presque auprès d’un marchand lambda pour une somme modique comparée à d’autres moyens de transports.

    Sur ce modèle le voile de la roue l’empèchera de tourner et il faudra retrouver le vélociste spécialisé dans le ferrari du vélo avec un gros chéquier.

    non la révolution technique à attendre c’est dans la tête des concepteurs de rues, qu’elles soient conçues comme des rues acceptant tous les modes de locomotion, y compris piétons, enfants, handicapés, vélo et non des autoroutes incitant à la course de vitesse entre deux feux rouges et reléguant le vélo à une pratique suicidaire.

  36. Pour moi le vélo du futur c’est le vélo qui ne crève pas ! J’ai encore crevé la semaine dernière.

    Arf !

  37. ameliadifica on

    c’est l’article le plus commenté depuis 5 jours.
    Quand je dis que les français aiment le vélo, ce n’est pas pour rien.

  38. Hors toutes considérations techniques, le design est superbe et c’était le but recherché non ?

  39. Le design, c’est trouver des solutions élégantes a des problèmes concret.
    Le design de ce vélo est nul.

    On peut même pas monter un trottoir avec (paf la partie arrière du cadre/porte roue)
    Le confort doit être catastrophique : normalement les rayons font office d’amortisseurs, et pour la même raison il doit être fragile car trop rigide.
    La façon dont sont tenues les roues fait qu’a la moindre merdouille qui traine tout se bloque…
    etc etc…

    Mais c’est un joli dessin….

  40. on a tous dessiné des bateaux avec une petite coque et des superstructures enormes. ont-ils jamais ete construits et etaient-ils viables ?
    reponse non
    il en est de meme pour ce dessin. autrement joli à l’oeil

  41. bonjour, concept intéréssent , lerger je suppose mais à reserver pour un usage routier. yen a dotres d concepts ossi intéréssants en VTT surtout avec une position bokou plus confortable et neutre.

  42. Excellent !!
    Encore une preuve que la créativité a besoin d’un périmètre de contraintes pour pleinement s’exprimer. L’idée de supprimer câbles et chaînes motive un design épuré, équilibré, pour aboutir à une innovation totale !
    Juste très envie de l’essayer…respect Mossieur John Villareal !! 🙂

  43. euh ouai sympa le style mais le vélo traditionnel ou le vtt est quand plus joli et surtout plus réaliste !! Je ne vois pas ce vélo pour faire du cross ou pour ce promener dans les ptits chemins en campagne !!^o)

  44. Pingback: Revue des sciences 04/10 | Jean Zin

Send this to a friend