L’édito du lundi : des voitures qu’on n’entend pas, des montres déconnectées et des médias payants

Une semaine d’actu Tech revue, corrigée, et passée à la moulinette : c’est l’édito du lundi.

Bonjour, c’est l’heure de L’Edito du lundi, que je publie tous les lundi matin à 8 heures pétantes. Ça parle de digital, de geekitude, mais aussi d’autres sujets plus éloignés de nos thèmes habituels. Bonne lecture, bisous.

Véhicules électriques : entendons-nous bien. J’ai roulé quelques années avec des voitures hybrides, et aujourd’hui je me déplace en ville avec un VAE (vélo à assistance électrique). Des moyens de déplacement qui m’ont conduit à constater un comportement humain bizarre et quelque peu inquiétant : les piétons (et même certains cyclistes) ne se fient pratiquement qu’à leur ouïe pour se mouvoir en milieu urbain. Je ne compte pas les fois où j’ai évité de justesse un accrochage parce-qu’un piéton a traversé la chaussée pratiquement sous mes roues du fait qu’il n’avait pas regardé et ne m’avait pas entendu arriver alors que j’étais en mode électrique en voiture ou sur mon vélo. Il m’est même arrivé de me faire quasiment insulter au prétexte que ma voiture était « dangereuse parce-qu’on ne l’entendait pas » ! Ce qui induit d’ailleurs de la part d’un conducteur en hybride ou électrique de redoubler de prudence et d’anticiper la « surdité » des autres. D’ailleurs certaines voitures électriques et hybrides sont équipées d’un générateur de bruit pour justement être entendues et éviter ce genre d’incident. Un comble alors que l’un des progrès attendus des mobilités douces réside justement dans le silence puisque le bruit est l’une des nuisances principales de notre mode de vie actuel…

La publicité douteuse de certaines montres connectées. L’autre jour je suis tombé sur une vidéo promotionnelle pour une nouvelle montre connectée, la Ticwatch 2. A moins de 200 dollars, la tocante, qui tourne sous son propre OS, est séduisante, esthétique, et propose à peu près toutes les fonctionnalités d’une montre connectée actuelle. Problème : comme beaucoup d’autres constructeurs, le fabricant a un peu tendance à confondre « connectée » et « autonome » dans ses publicités, et laisse croire qu’avec la montre on peut se passer du téléphone, aller courir et passer ses appels ou consulter ses messageries en toute indépendance. C’est faux et c’est mensonger. Comme la plupart des montres dites connectées, elle est surtout connectée au smartphone et ne fonctionne pas sans lui. Par conséquent si vous voulez faire la même chose que le gars dans la vidéo, il faudra juste ne pas oublier de prendre aussi votre téléphone avec vous, et du coup la montre n’a plus beaucoup d’intérêt puisque ce ne sera pas un mais deux appareils que vous devrez porter avec votre tenue de jogging… Ces petits arrangements avec la vérité commencent sérieusement à m’agacer. Samsung nous a fait le même coup avec la Gear S3, en communiquant pendant des mois de teasing sur une montre qui était censée se passer du téléphone car le constructeur coréen laissait croire qu’elle se connectait aux réseaux GSM, alors qu’en réalité il n’en n’est rien : non seulement elle est liée par BlueTooth au téléphone, mais pire, la plupart des fonctionnalités connectées via WiFi ne marchent pas et ne permettent même pas de se passer du téléphone. J’avais signalé cela aux RP de Samsung France il y a plusieurs mois. J’attends toujours la réponse…

Le Premium avec abonnement, avenir des médias en ligne ? Je suis tombé coup sur coup sur deux articles du JDN et du Figaro (payant) sur ces sites web de médias qui fondent une partie de leur modèle économique sur une formule payante, premium ou freemium, dans laquelle l’accès aux contenus se trouve derrière un paywall. Presse-citron fait partie de ces sites, avec notre offre Club Lecteur Premium, lancée en mars dernier, et qui progresse fortement et régulièrement. Comme je l’ai déjà expliqué ici, nous visons à terme 5000 abonnés Premium, ce qui nous garantirait une base pérenne de revenus et nous aiderait à nous affranchir peu à peu de la pression publicitaire. L’article du Figaro indique que Gamekult peut déjà financer l’intégralité de sa rédaction (cinq journalistes) grâce à sa formule payante. D’autre part il semblerait que ce modèle soit en train de devenir majoritaire dans les grands médias, et que les lecteurs commencent à s’habituer à payer pour accéder aux contenus. Des nouvelles plutôt encourageantes, et qui confirment qu’il faut oser, et qu’il reste encore de nombreuses pistes à explorer en dehors de la publicité pour penser le modèle économique d’un média pure player. Nous y travaillons.

L’assurance qui assure. Pour finir un petit coup de chapeau à la MAAF, qui gère toutes mes assurances pro et personnelles depuis près de vingt ans, et dont la qualité des services m’étonne (me sidère, presque) chaque fois que je les sollicite. Tout est parfait chez eux et respire l’organisation nickel et un service totalement centré sur le client. J’ai acheté une voiture récemment et il m’a fallu moins de dix clics sur leur site pour obtenir un devis détaillé d’assurance, suivi quelques secondes après par un appel d’un conseiller, appel suivi lui-même d’une proposition définitive que je recevais par email et dans mon compte client sur le site, avec la carte verte et la vignette à imprimer. Tout est à l’avenant chez eux, que ce soit en ligne, par téléphone, sur leur site ou leur app mobile. C’est assez rare pour être souligné. NB : ceci n’est n’est pas un paragraphe sponsorisé, et non je ne connais personne à titre personnel à la MAAF.

Allez, bonne semaine et gardez la pêche !


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Pour les véhicules électriques les fabricants on justement fait en sorte que la voiture produise un bruit plus ou moins reconnaissable/standard pour être entendu par les piétons mais encore faut-il qu’ils ne soient pas concentrés les yeux rivés sur leur smartphone ou bien qu’il aient un casque audio sur les oreilles.

  2. Je suis ravie d’apprendre qu’on peut désormais s’abonner à Presse Citron en payant. J’avais arrêté de lire ce blog à partir du moment où les articles n’étaient plus en intégralité sur le flux RSS (il y a plusieurs années) et je pense qu’à l’époque on ne pouvait pas s’abonner pour garder le flux rss. Je suis donc abonnée depuis ce matin, et je suis aussi ravie de découvrir les autres fonctions réservées aux lecteurs payant!

Répondre

Send this to a friend