Lemeurisation :-)

J’ai reçu récemment (ainsi probablement que d’autres blogueurs lyonnais) une invitation du Ministre des Transports Dominique Perben (qui pour info est un futur candidat potentiel à la Mairie de Lyon) pour une rencontre informelle ce samedi dans un café de Lyon. Selon les termes de l’invitation, Cette rencontre sera l’occasion d’échanger sur la réalité de

J’ai reçu récemment (ainsi probablement que d’autres blogueurs lyonnais) une invitation du Ministre des Transports Dominique Perben (qui pour info est un futur candidat potentiel à la Mairie de Lyon) pour une rencontre informelle ce samedi dans un café de Lyon.
Selon les termes de l’invitation, Cette rencontre sera l’occasion d’échanger sur la réalité de la blogosphère lyonnaise, mais aussi d’évoquer un sujet qui me tient à coeur : la ville numérique.
J’y serai, d’abord parce-que c’est pas tous les jours qu’on a l’occasion d’être invité par un ministre, mais aussi bien sûr par curiosité.
Le seul petit problème étant que je n’ai pas grand chose à dire ni à demander au ministre (est-il Palm ou Pocket PC ? Mac ou Windows ? Beatles ou Rolling Stones ?…).
Donc j’en appelle à votre bon coeur : avez-vous des questions que vous aimeriez lui poser ?
Si oui, envoyez, on verra bien, mais je ne garantis rien, d’abord parce-que je ne sais pas du tout comment ça va se passer, ensuite parce-que je ne suis pas la personne la plus courageuse pour prendre la parole en public, surtout sur des sujets sur lesquels je n’ai pas une opinion très marquée, comme la politique par exemple (ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas d’opinion, hola, doucement là)…


26 commentaires

  1. Je pense qu’il invite des gens pour qu’ils lui posent cette question, justement…

    Alors plutôt, demande lui pourquoi les trains sont vides, pourquoi les prix des billets augmentent (c’est pas l’offre et la demande, ça, c’est pas de la vraie politique de droite…), pourquoi on met toujours pas des camions sur les trains alors que la file de droite sur l’autoroute ressemble à un convoi ferrovière, etc, etc. Mais c’est probablement plus embarrassant que de venir faire miroiter une ville numérique (sous cloche de verre et qui brille, comme pour l’an 2000, heuuu, 2100)

  2. <provoc>
    Lui demander s’il pense qu’il va se débloquer un siège vacant à Lyon (visiblement, même dans son propre camp, personne ne veut lui filer sa circonscription) en jouant les Sarko du pauvre, i.e. faire du genou aux blogueurs en espérant se donner une image moderne et faire jouer le buzz (j’ai pas dit Fuzz) sur un air de Bloïc.
    </>

    Contente d’avoir aidé.
    Si, si.

    BàB

  3. Sa position (en tant que ministre et que candidat) sur les brevets logiciels. Et les actions qu’il a prise contre (ou pourquoi il aurait du si il n’a rien fait, ce qui est probable).

    La quantité de logiciels ouverts et intéropérables sur l’ensemble de son ministère, et à la mairie de Lyon.

    Pourquoi il ne collabore pas plus avec la FFMC (Fédération française des motards en colère) pour améliorer l’usage du deux-roue, usage qui fluidifie le trafic routier, les parkings, diminue la pollution.

    Pourquoi le site web public de son ministère n’est pas conforme aux standards du web, n’est pas accessible.

    Pourquoi il n’a pas pointé au ministère de l’intérieur que la notation administrative des agents de police en charge du trafic routier amenait un excès de zèle néfaste pour tous, y compris eux-même.

  4. J’espère qu’il te donnera une eplication de ce qu’est "la ville numérique". C’est quand même marrant d’inventer des noms pareils, surtout quand c’est des personnes qui sont pas dans branché Internet ou numérique. Enfin, il faut peut-être attendre de voir avant de critiquer car ça part d’une bonne intention et je trouve l’initiative intéressant. Mais il faut que ça aboutisse à quelque chose après et ça, j’ai plus de doutes.

  5. Il a aussi dit aux blogueurs de Marseille "qu’il fallait faire craquer le système car le système traditionnel d’information n’existe plus". Depuis que j’ai reçu cette invitation, je me demande vraiment ce que ça peut bien vouloir dire…

    Je vais quand même essayer d’y aller : je pense que ça peut être drôle… euh pardon, intéressant…

  6. J’ai effectivement vu cette superbe envolée sur le blog de Perben "J’ai dit aux blogueurs présents à Marseille qu’il fallait faire craquer le système car le système traditionnel d’information n’existe plus." Très drôle. En plus quand on voit le commentaire de Thomas Clément sur le même blog juste après, on rigole !!

  7. "Je crois surtout que les politiques ont bien compris que les blogueurs étaient des leaders d’opinion capables de relayer une information auprès d’un large public…"

    😀 c’est touchant, des leaders d’opinion.

    c’est marrant moi j’ai souvent l’impression d’avoir affaire aux rigolos de la bobosphere qui se flattent mutuellement et pour qui toutes les occasions de faire les liens entrants sont bonnes 🙂

    mais j’avoue que ca n’empeche pas parfois de tomber sur du contenu interessant.

    entre "la ville numérique" de perben et "les internets de quartiers" de fabius, on est bien barrés 😀

  8. demande lui où il a pondu son terme de ville numérique car à voir son blog (la photo à l’extreme droite) elle est bien bien flout cette image. Je pense que ca doit etre de même pour le terme ville numérique.

    Mais demande lui aussi si ville numérique ca veut dire par exemple pour l’UMP de s’autoriser a spamer les boites aux lettres électroniques aux lieux des boites postales ?

    Juste pour ceux qui voudraient rire un peu regardez cet article sur la loi perben II (comme rocky IV). fr.wikipedia.org/wiki/Loi…
    C’est tres marrant le derniere paragraphe !! Ils nous prennent pour qui franchement ?? !!

  9. "Sont exclus de la loi la criminalité financière et la corruption financière, le législateur ayant considéré que « par nature, la corruption est rarement le fait de bandes organisées » "

    on ne dit pas "bande organisée", on dit "parti politique" 😉

    dominique … si tu lis ces lignes …

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies