Les 10 compagnies high-tech les plus riches du monde : et le gagnant est…

Une étude sur les plus grosses capitalisations boursières et un classement des 10 entreprises high-tech les plus riches du monde sur les deux critères de la capitalisation boursière et les réserves de trésorerie.

L’information avait défrayé la chronique il y a quelques semaines : Apple est plus riche que le gouvernement américain. Le même Apple qui, quelques jours plus tard passait furtivement en tête du classement des entreprises ayant la plus forte valorisation boursière devant le pétrolier Exxon, avec une capitalisation de 341,5 milliards de dollars. Il y a une justice : l’intelligence devant l’exploitation des ressources naturelles, ou comment la créativité finit par produire plus de valeur qu’être né le cul sur un puits de pétrole.

The Next Web s’est penché sur la question et s’est livré à une petite étude sur les plus grosses capitalisations boursières pour produire ce classement des 10 entreprises high-tech les plus riches du monde en retenant les deux fameux critères : capitalisation boursière et argent à la banque (ou réserves de trésorerie).

Sans surprise c’est encore Apple qui se taille la part du lion (hahaha, les initiés comprendront) et arrive en tête de ce classement devant Microsoft qui avait longtemps occupé la première place et se l’est faite ravir par la pomme il y a quelques mois. Derrière on retrouve les incontournables cadors du secteur, avec entre autres Cisco, Oracle, IBM ou encore Samsung.

Il est à noter que dans ce top 10 des entreprises tech les plus riches, deux seules ne sont pas des « industriels » mais de pure players du web : Google (4ème) et Amazon (10ème). Autre point commun : ces deux entreprises sont aussi les plus jeunes puisqu’elles sont nées il y a à peine plus de 15 ans, avec le web. Enfin, deux entreprises de ce classement seulement ne sont pas américaines : Siemens (Allemagne) et Samsung (Corée du sud)

La capitalisation boursière totale de ce top 10 représente 1.445 trillion de dollars (mille quatre cent quarante cinq milliards…) et les réserves en cash 290.89 milliards).


25 commentaires

  1. Pingback: Les 10 compagnies high-tech les plus riches du monde | Toulouse networks | Scoop.it

  2. « Il y a une justice : l’intelligence devant l’exploitation des ressources naturelles, ou comment la créativité finit par produire plus de valeur qu’être né le cul sur un puits de pétrole »
    un iphone (ou apple computers) est plus intéressant humainement que le pétrole?
    ils arrivent comment de chine vos petites pommes?
    faut vraiment ce calmer avec apple! ils exploitent très bien les technologies existantes, ils ofnt de beaux produits et sur le plan sociétaire et commerciale c’est la meilleure entreprise du monde (les chiffres le prouvent) mais au delà de ça ce n’est qu’une société de matériel et de logiciel « hi-tech ». Voila.

    • @jf : oui, c’est ce que je dis en gros, et j’aurais dit la même chose si cela avait été Microsoft, et je l’aurais dit encore plus fort si cela avait été Google ou Amazon en première place. Peu importe la marque, ma réflexion portait sur le fait qu’il est agréable de voir que ces p… de pétroliers puissent être virés de leur piédestal par des compagnies high-tech inventées par une poignée de génies passionnés.

  3. « La capitalisation boursière totale de ce top 10 représente 1.445 trillion de dollars (mille quatre cent quarante cinq milliards…) et les réserves en cash 290.89 milliards). »

    Très bien. Comme toutes ces entreprises sont américaines (sauf 2) il suffit de les revendre et la dette américaine est épongée.
    Chiche ?

    PS : autant écrire 1,445 teraUSD, c’est plus simple et tout le monde comprend.
    Les préfixes du Système International ce n’est pas fait ** que ** pour les toutous.

    db

  4. @eric : je ne défends en aucun cas des groupes pétroliers mais je pense que le pétrole à, pour l’instant apporté plus à l’Homme que les compagnies « hitech ». Je ne néglige en aucun cas l’impacte environnementale de l’exploitation pétrolière mais malheureusement toutes les boites tech ne sont pas forcement mieux loties en termes de « j’éclate ma planète avec mon mode de vie, de consommation et d’espérance » que des exploitants de minéraux. je suis un affreux cadre dynamique qui roule en scooter à essence, possède un superbe blackberry et un magnifique ipod. donc niveau environnement je me défend bien. ce que je veux dire c’est qu’il est triste d’encenser des société qui poussent à une consommation démesurée! j’ai eu trois téléphones portable en 10 ans : un du Nord qui à duré 5 ans, un vers l’asie et un petit pays divisé en deux qui à duré 5 ans et maintenant le petit canadien. malheureusement, la solidité de ces appareils me parait de plus en plus limitée… (j’en reviens pas de mon discour la… en plus je suis admin sr! hahahah)

  5. Bonjour,
    Bravo pour l’article.
    Je complète les propos de Fab, car Amazon est aussi limite car certes son activité visible est purement web, mais c’est surtout une grosse boite de logistique et un vrai industriel du web, contrairement à Google avant le rachat de Motorola.

  6. Pingback: Les 10 compagnies high-tech les plus riches du monde : et le gagnant est… | WEB 2.0 etc ... | Scoop.it

  7. Merci pour ce troll Monsieur Eric.

    Pour ton information, les technologies utilisées par l’industrie pétrolière sont du même niveau que celles utilisées pour aller sur la lune (résistance des matériaux, …), et demande au moins autant d’intelligence que pour fabriquer de vulgaires tablettes tactiles. Alors lorsqu’on ne connait rien à ce secteur mieux vaut éviter de raconter des conneries et de lâcher des trolls plus gros que soi 😉

    Et puis Apple n’en serait pas là sans acier, sable (-> verre), aluminium, plastique (issu du pétrole, ben ça alors) et des dizaines de terres rares qui composent n’importe quel ordinateur ou tablette. Sans compter que contrairement à Apple, le pétrole est aujourd’hui essentiel pour presque tout dans la vie courante. On peut le regretter, mais c’est un fait. Apple pourrait disparaître que cela ne changera pas grand chose à la vie du commun des mortels.

    Bref, je m’arrête là, je pourrais écrire des pages sur le sujet (je suis pas géologue pour rien) mais par pitié, essayez d’être un peu objectif de temps en temps et de raconter moins d’âneries.

  8. @T0rv4ld : c’est un pé-troll alors 🙂
    Blague à part je pense que ton commentaire, très intéressant au demeurant, est un peu hors sujet et me parait tellement partisan que j’en déduis (peut-être à tort) que tu bosses dans le secteur du pétrole, directement ou indirectement et que tu défends ton bifteck.
    On ne va pas entamer un débat ici, mais je pense que tout un chacun sait ce qu’il doit au pétrole, que ce soit pour les transports ou pour l’industrie de transformation.
    Tu oublies juste les côtés un peu moins glamour : pollution, accidents dans les raffineries, exploitation des populations locales, profits indécents, augmentation des prix au moindre début de crise etc etc etc.
    Je ne critique pas le pétrole, note bien, mais les pétroliers.

  9. Franchement ça m’étonne vraiment pas du tout !

    Je pense que Apple et Samsung méritent ce palmarès… Ils ont démontrés leurs qualités et leurs fonctionnalités en mettant en avant des produits High-Tech très puissant !!!

    Et je pense que ce n’est pas fini.

    Pas de crise pour ces géants mais si ils devaient tomber, je pense qu’ils tomberaient de très haut puisqu’il sont en haut de l’échelle mais je remise sur eux !

  10. @Eric : à tort en effet, je ne bosse pas pour eux mais je sais comment cela fonctionne. Je n’oublie pas les côtés moins glamour, je note juste que l’industrie high-tech en possède elle aussi pas mal : recyclage quand ils ont le temps, produits dangereux, suicides sur les sites de production, etc…

    Et ce que je voulais surtout critiquer (car tu as le droit de penser ce que tu veux du pétrole et des pétroliers), c’est le côté « intelligence » : ces 2 secteurs, bien que très différents, réclament énormément d’innovation et mettent en oeuvre des technologies dont la majorité des utilisateurs peine à imaginer.

  11. @Eric,
    L’industrie du mobile n’est pas si « glamour » que ça…allez demander aux millions de congolais (Kinshasa) qui crevent en silence depuis 20 ans pour que nous puissions changer tous les ans de smartphones. (cf. Exploitation du coltan).
    Ce qu’il faut retenir de ton bon papier, c’est surtout que ces nouvelles industries sont portées par des  » jeunes » passionnés… ce qui tranche effectivement avec les « vieux » nababs du pétrole ou de la banque.

  12. Concernant les profits indécents, je pense qu’apple n’est pas mal placée ! Profits obtenus au prix de l’exploitation de la main d’œuvre docile d’Asie…
    Ce qui m’épate par contre, c’est qu’elle les réalise avec des produits dont tout un chacun peut de passer, contrairement à l’industrie du pétrole qui nous tiend à la gorge.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.