Les 10 plus grosses bastons de l’histoire du cinéma

Voilà un billet Week-end que j’avais en gestation depuis longtemps et c’est finalement Digg qui me file un coup de pouce inattendu en me mâchant le travail avec cette source que je reprends ici telle quelle, et parce-qu’il n’y a rien de tel que glander sur internet quand il fait moche dehors.

Voilà un billet Week-end que j’avais en gestation depuis longtemps et c’est finalement Digg qui me file un coup de pouce inattendu en me mâchant le travail avec cette source que je reprends ici telle quelle, et parce-qu’il n’y a rien de tel que glander sur internet quand il fait moche dehors.

10. From Russia With Love (1963)


9. The Big Country (1958)
(sorry, pas d’extrait vidéo)

8. Kill Bill Volume 1

7. Bridget Jones’ Diary

6. King Kong

5. Oldboy (2003)

4. Empire Strikes Back

3. Happy Gilmore (1998)

2. Evil Dead 2

1. They Live


21 commentaires

  1. La scène de They Live est géniale, par son ridicule (ils se battent parce que l’un ne veut pas essayer les lunettes que lui propose l’autre…), par ses comédiens (qui sont de vrais catcheurs à la base) et surtout par son côté grand-guignol, sa durée beaucoup trop longue et son aspect caricatural, le tout orchestré par un Carpenter au mieux de sa forme.

  2. Oui enfin si on met des combats avec épées nous pouvons mettre aussi avec des gants de boxes comme les Rocky et puis nous pouvons ajouter les chars et Benhur. Bref faudrait redéfinir d’abord mieux "bastons de l’histoire du cinéma"

  3. @kelolo, content que tu me relances car je vous avais envoyé un Top il y a plusieurs mois mais je n’ai jamais eu de suite, je pense que vous n’avez pas vu mon mail ou qu’il est passé à la trappe en spam.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.