Suivez-nous

Cybersécurité

Les Anonymous sont-ils véritablement de retour ?

Suite au terrible assassinat de Georges Floyd, les Anonymous seraient de retour dans la lumière.

Il y a

  

le

 
anonymous
© Tarik Haiga / Unsplash

Il y a plus d’une douzaine d’années, le groupe d’activistes Anonymous naissait des bas-fonds du web, notamment de plusieurs forums comme le célèbre 4chan. Selon Wikipédia, Anonymous est un mouvement hacktiviste se manifestant sur Internet. Le nom de ce collectif est considéré comme un mot fourre-tout désignant des membres de certaines communautés d’internautes agissant anonymement dans un but particulier (généralement pour défendre la liberté d’expression). Cette définition reflète plutôt bien les agissements des Anonymous.

Les Anonymous ont commencé à se faire connaître par le public lorsque ses membres ont lancé plusieurs DDoS très simples, mais efficaces contre certains organismes de paiement qui avaient bloqué la possibilité de faire des dons au site WikiLeaks. Après plusieurs années de calme, le mouvement semble de retour suite à la tragique médiatisation du décès de Georges Floyd.

« Nous allons donc montrer au monde vos nombreux crimes »

En très peu de temps, l’un des comptes Twitter utilisés pour communiquer sur les actualités du groupe est passé de 1,6 million de followers à presque 7,5 millions aujourd’hui.

Anonymous s’est également adressé à la police de Minneapolis via une vidéo de quelques minutes en utilisant les mots suivants : « Vous avez peut-être renvoyé ces agents pour sauver la face, mais il est clair que ce genre de comportements est cautionné, si ce n’est encouragé au sein de vos services, comme il l’est dans d’autres (…) Nous ne faisons pas confiance à votre organisation corrompue quand il s’agit de mener à bien la justice. Nous allons donc montrer au monde vos nombreux crimes. »

Pour le moment, nous ne connaissons pas les motivations exactes de ce retour sur le devant de la scène. Aucune des menaces énoncées par le groupe n’a été mise à exécution pour l’instant. Un seul fait est attribuable aux Anonymous, mais il n’a pas été confirmé par le groupe. Ce dernier serait à l’origine de la diffusion en boucle du titre Fuck tha Police du célèbre groupe N.W.A sur les fréquences utilisées par la police de Chicago.

La dernière action du mouvement remonte à 2014 et fait suite au décès de Michael Brown —un Afro-Américain de 18 ans abattu par un policier blanc à Ferguson. Depuis, le groupe n’a fait que des interventions rapides comme lorsqu’ils ont déclaré la guerre à l’État islamique ou encore à Donald Trump.

En 2014, les Anonymous avaient pris le sujet très à cœur et étaient allés jusqu’à diffuser un grand nombre de fake news, ce qui a pu contribuer à la décrédibilisation des actions du mouvement.

Toutefois, en ce 4 juin 2020, nous venons d’apprendre qu’une immense base de données du dark web a été piratée. Cette attaque a permis de mettre hors ligne 7 600 sites hébergés chez Daniel’s Hosting. L’attaque est revendiquée par KingNull, un hacker qui affirme faire partie des Anonymous. KingNull est connu pour lutter contre les sites web illégaux hébergés sur le dark web. Les Anonymous seraient donc de retour, mais nul ne peut le confirmer. Pensez-vous qu’il puisse s’agir d’une réapparition en force des membres du groupe hackiviste ?

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
1 commentaire

1 Commentaire

  1. MarieClaude Delpech

    5 juin 2020 at 12 h 16 min

    Mes héros, force et honneur à eux merci Anonymous ✊👊👍👏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN