Suivez-nous

Sciences

Les Émirats arabes unis envoient leur première sonde vers Mars

La première mission d’orbite martienne émiratie a décollé ce lundi du centre spatial japonais de Tanegashima. La sonde « Al-Amal » arrivera autour de la planète rouge en février 2021

Il y a

  

le

 
Décollage de la sonde Al Amal au Japon
© Pixabay

La sonde émiratie « Al-Amal » qui signifie « espoir » est la première mission spatiale à destination de notre voisine, Mars. La planète rouge est devenue en quelques années la source d’intérêt numéro 1 des astronautes. S’il est encore trop tôt pour voir un Homme mettre le pied sur une autre planète que la Terre, les projets de mission habitée comme inhabitée vers notre voisine se multiplient.

Une première mission qui en appelle beaucoup d’autres

Pour le petit État du Moyen-Orient, la course à l’espace n’en est qu’à sa genèse. Les dirigeants de l’émirat pétrolier sont très enthousiastes, et leur État entre dans le cercle très fermé des pays ayant envoyé une sonde vers Mars. Lourde d’une tonne, cette « petite » sonde devrait orbiter autour de la planète rouge pendant un an martien, soit 687 jours pour nous.

Équipée d’une caméra et de deux spectromètres, l’objectif scientifique de la mission est d’avoir une image précise de l’atmosphère basse de Mars, notamment de son évolution dans le temps. Des informations inédites qui seront très utiles pour faciliter les atterrissages à l’avenir.

Mars est à la mode

À mesure que les projets de voyage habité vers la planète rouge se concrétisent, notamment avec Donald Trump qui a fait de cette mission martienne une priorité, les missions inhabitées vers Mars se multiplient elles aussi. L’été 2020 offre une fenêtre de tir idéale aux différentes agences spatiales. Les deux planètes seront très proches et le voyage est le plus court possible. Ainsi, en plus du lancement émiratie, deux autres missions devraient elles aussi prendre la direction de la planète rouge cet été.

La première d’entre elles devrait décoller d’ici quelques semaines. C’est une mission de très grande importance pour Pékin et Tianwen 1 devrait être le début d’une nouvelle génération de rovers sur la surface de Mars. Il est prévu que : « courant 2020 » une sonde et un petit rover de 240 kilogrammes se posent sur le sol poussiéreux de Mars, l’atterrissage est quant à lui prévu pour avril 2021, si les délais sont tenus.

Une mission américaine avant la fin de l’année

La NASA prévoit elle aussi de profiter de l’été 2020 pour lancer une nouvelle mission vers Mars. Baptisée Perseverance, le rover américain devrait atterrir au printemps 2021 sur la planète rouge. Il se concentrera sur la recherche de traces de vie, à l’état fossile, dans les roches de notre voisine. Le décollage est prévu pour le 30 juillet, et pourra être suivi depuis le site de l’agence américaine. Une autre mission, elle européenne, aurait du profiter de la fenêtre de tir de l’été 2020 pour prendre la direction de Mars. Mais après plusieurs retards de conception, ExoMars ne devrait pas décoller avant 2022.

Les missions vers la planète rouge se multiplient et l’arrivée de nouveaux acteurs privés ou publics dans le monde spatial remplit les rampes de lancement. Les Émirats arabes unis attendent maintenant l’arrivée de leur sonde en orbite, une autre phase critique de la mission.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Malkut

    21 juillet 2020 at 9 h 45 min

    Dire que « Mars est à la mode » c’est ne pas comprendre la mécanique céleste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests