Suivez-nous

Internet

Les petits montages foireux de France 4

Il y a

  

le

 

Par

On passe à la télé, on ne le sait même pas et après on s’étonne que sa boulangère vous demande un autographe.

Vous avez été plusieurs à m’informer hier de mon passage sur France 4 dans l’émission Questions de générations, animée par Samuel Etienne, dans un sujet intitulé « Peut-on encore croire les journalistes ? ». Le genre de sujet récurrent dans lequel généralement les journalistes s’adonnent à une petite séance d’auto-flagellation en vue de démontrer par A+B à quel point ils sont objectivement capables de prendre du recul par rapport à leur profession, pour finalement en conclure que oui on peut encore les croire. Soit. Normal, ce sont des sujets faits par des… journalistes.

france4

Sauf que là justement, le thème de l’émission ne pouvait pas être mieux illustré, et si vous regardez le premier reportage vous aurez rapidement la réponse : non, on ne peut plus croire les journalistes.

Pourquoi ? Oh, pas grand-chose. Regardez bien la vidéo de l’émission à la minute 3:04. Vous voyez ? Oui, c’est bien moi, ou plutôt ma gueule extraite d’un ancien avatar de Presse-citron, dans une image qui est un montage représentant ma photo intégrée dans une carte de presse. Je crois que c’est mon ami MrBoo qui avait à l’origine réalisé ce montage pour illustrer un article de son blog : Eric va-t-il bientôt pouvoir demander sa carte de presse ?

Jusque-là rien de bien méchant me direz-vous. Là où ça se gâte un peu c’est quand on découvre l’animation dans laquelle « je » figure, et qu’en même temps on écoute le commentaire qui illustre ce passage : l’animation montre « ma » carte de presse se ranger dans la poche du costume de Nicolas Sarkozy, alors que le commentaire dit exactement : « Dernier phénomène en date, plutôt troublant, le nombre de journalistes qui passent de l’autre côté du miroir et qui se mettent au service du pouvoir politique ou économique ».

dupin_sarko

Relativisions : nous pourrions en rire tellement ce raccourci est grotesque, mais ce genre de reportage, hormis le fait qu’il met encore plus en évidence les questions que nous nous posons déjà sur la crédibilité des médias, pose quand même plusieurs problèmes, essentiellement d’image et de réputation. Et le fait que ce soit moi ou un autre qui soit concerné ne change rien à l’affaire : il y a clairement une atteinte à l’intégrité supposée d’une personne.

Je me vois donc contraint, en réponse à cette vidéo pitoyable, d’apporter quelques précisions :

  • je ne suis pas journaliste
  • je n’ai pas de carte de presse
  • je n’ai évidemment aucun contact avec le gouvernement en place (à part un dîner au Ministère à l’invitation de Valérie Pécresse il y a deux ans, mais j’en avais largement parlé ici et nous étions une bonne dizaine, et quelques mails échangés avec le service presse de Nathalie Kosciusko-Morizet)
  • je crois que Nicolas Sarkozy n’a jamais entendu parler de moi (si c’est le contraire, j’en serai flatté) 🙂
  • accessoirement, France 4 ne m’a pas demandé mon autorisation pour utiliser mon image (ni celle de François d’ailleurs)
  • enfin, mais je crois que vous l’avez remarqué, Presse-citron n’est pas vraiment un blog politique

Alors, maladresse ou malveillance ? Y a-t-il un monteur chez france 4 qui a décidé de se payer un blogueur ou ce passage est-il juste le résultat hasardeux d’un montage fait à la va-vite dans le stress du bouclage ? Ce n’est pas anodin en tout cas car on voit clairement mon visage, la symbolique de l’animation est lourde de sens car elle sous-entend une forme de collusion, et ça m’emmerde, même si ce passage est furtif et que ceux qui l’ont relevé sont certainement très peu nombreux.

J’attends de voir si par hasard France 4 réagit après la publication de ce billet. Dans le cas contraire je les contacterai directement pour leu demander des explications.

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests