Les résultats de Facebook déçoivent !

Le géant des réseaux sociaux a dévoilé ses résultats pour le deuxième trimestre, les premiers depuis son entrée en bourse. Des résultats décevants et sanctionnés en bourse. Une perte nette de 157 millions ! Les premiers résultats financiers de Facebook depuis son entrée difficile en bourse en mai dernier étaient très attendus et ils ont déçu. Avec

Le géant des réseaux sociaux a dévoilé ses résultats pour le deuxième trimestre, les premiers depuis son entrée en bourse. Des résultats décevants et sanctionnés en bourse.

Une perte nette de 157 millions !

Les premiers résultats financiers de Facebook depuis son entrée difficile en bourse en mai dernier étaient très attendus et ils ont déçu. Avec une perte nette de 157 millions, le réseau social fait moins bien qu’il y a un an (+159 millions) tandis que les pertes opérationnelles atteignent 743 millions de dollars.

Des pertes qui ne surprennent pas puisque Facebook avait annoncé la comptabilisation d’une charge de 1,3 milliard de dollars qui correspond aux stock options accordées aux employés et les taxes liées à ces rémunérations.

Néanmoins, tout n’est pas négatif pour Facebook comme en atteste le chiffre d’affaires en hausse de 32% pour s’établir à 1,18 milliard de dollars, c’est mieux que les 1,15 milliard de dollars prévus par les analystes. A noter que les revenus publicitaires représentent 84 % du chiffre d’affaires, soit 992 millions de dollars (+28% sur un an).

Facebook se rapproche du milliard d’utilisateurs !

Cette hausse des revenus publicitaires n’aura cependant pas permis à Facebook de s’épargner une sanction en bourse puisque le titre affichait vendredi une perte de 11,70% à 23,705 dollars soit une perte de 38% de sa valeur depuis son entrée en bourse ! Aujourd’hui, à 17h52, le titre continuait sa chute avec -0,91% à 23,49 dollars. Le titre Facebook avait déjà du faire face, Jeudi dernier, à une baisse en raison des mauvais résultats de Zynga, le numéro un des jeux sur Facebook (FarmVille, Texas Hold’Em, Mafia Wars…)

   Le nombre d’utilisateurs mobile progresse rapidement !

Outre les résultats financiers, Facebook peut se réjouir des résultats du côté de ses utilisateurs. En effet, le réseau social enregistre une hausse de 29% du nombre d’utilisateurs actifs et compte, au 30 Juin, 955 millions d’utilisateurs mais le plus intéressant et sans aucun doute la hausse de 67% sur un an du nombre d’utilisateurs se connectant via un appareil mobile, Facebook peut aujourd’hui se targuer d’avoir 543 millions d’utilisateurs qui consultent le site à partir d’appareils portables. Enfin, le réseau social accroît la fidélité de ses utilisateurs puisque le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens atteint 552 millions, en progression de 32 % sur un an.

Plus que jamais, l’enjeu majeur pour Facebook se situe du côté du mobile.

(Source)


Nos dernières vidéos

9 commentaires

  1. Effectivement il faut faire attention à la lecture comptable ici, premièrement le chiffre d’affaires est en hausse de 32%, c’est énorme tout de même à cette échelle. Deuxièmement c’est le poste stock options de 1,3 milliard de dollars qui plombe le résultat rien d’anormal donc car il faut bien le passer en écriture, pour autant bientôt 1 milliard d’utilisateurs dont la moitié en mobilité, globalement le développment se poursuit sereinement pour FB.

  2. Des centaines de milliers (millions?) de multicomptes sur Facebook sont créé par les utilisateurs pour plusieurs raisons, la première étant que pour jouer sur Facebook il faut des amis sans quoi on est très vite bloqué ou contraint d’acheter sur les modèles freemium. Avoir des amis permet donc de profiter du système gratuitement. Pour certains jeux, les joueurs sont prêt à créer plusieurs centaines de comptes !!! Personne ne veut payer sur Facebook, pas même pour jouer… D’ailleurs Facebook supprime ses FBcrédits pour essayer de faciliter les transactions sans résultats notables…
    Facebook est déjà mort. Sa lente agonie durera sûrement encore quelques années le temps que les derniers utilisateurs se lassent à leur tour. Le succès sur mobile sera très vite calmé par la monétisation de ce trafic.
    Je recommande d’annuler tous les investissement visant a développer une communauté sur le réseaux FB, celle-ci n’étant pas pérenne. Mieux vaut capitaliser sur un site indépendant quitte à revenir au bon vieux Forum qui de plus participera au objectifs SEO.

  3. Ferait-on face à 1 remake boursier de Eurodisney et Eurotunel?
    Alors certes, Facebook devrait trouver bien plus facilement et rapidement la rentabilité, mais il ne faut pas oublier qu’1 introduction en bourse aussi décevante a tendance à poursuivre le titre pendant longtemps, bien après même ses premiers bénéfices et distributions de dividendes.
    Personnellement, je souhaite bon courage aux investisseurs non avertis.

Répondre