Connect with us
bouygues bouygues

Actualités

Lexus grille Audi sur le poteau en lançant le premier modèle au monde avec rétroviseurs caméras

Lexus dévoile sa nouvelle berline ES, la première voiture qui sera commercialisée (au Japon) avec des rétroviseurs latéraux numériques à la place des mirroirs traditionnels, quelques jours seulement avant Audi.

Il y a

le

Rétroviseur numérique Lexus - Caméra

Lexus dévoile sa nouvelle berline ES, la première voiture qui sera commercialisée (au Japon) avec des rétroviseurs latéraux numériques à la place des miroirs traditionnels, quelques jours seulement avant Audi.

Lexus vient de révéler sa nouvelle berline ES au Japon, et grille Audi au poteau au petit jeu des rétroviseurs latéraux digitaux. Cette nouvelle berline, amenée à remplacer la GS sur tous les marchés mondiaux, se targue d’être la première voiture de série dotée de rétroviseurs digitaux. Comprenez par là que les rétroviseurs habituels avec des miroirs ont ici été remplacés par des caméras intégrées dans de discrètes ailettes.

Ce n’est pas une idée nouvelle en soi. Comme annoncé précédemment, Audi a déjà communiqué sur l’arrivée d’une technologie identique, appelée Virtual Mirror, sur son SUV Audi e-tron qui sera officiellement lancé le 18 septembre. Mais si Audi a été le premier constructeur à l’annoncer sur un modèle de série, Lexus sera en revanche le premier constructeur à le commercialiser sur un modèle de série, du moins au Japon dans un premier temps.

> Lire aussi :  Aston Martin Rapide E : la sportive 100% électrique, limitée à 155 exemplaires

Rétroviseur numérique Lexus - Vue

Sur la Lexus ES, les caméras retransmettent les images sur des écrans de 5″, positionnés de part et d’autre de la planche de bord, à la base des montant de pare-brise. L’intégration de ces derniers est en revanche plus discutable que chez Audi… D’ailleurs, cela interroge sur la manière de les intégrer de la manière la plus transparente possible, pour les rendre tout aussi visibles que les miroirs traditionnels et sans modifier les réflexes du conducteur, sans pour autant sacrifier le design.

Parmi les avantage de cette évolution technologique, Lexus cite le fait que la pluie et la neige ne masquent pas l’affichage. De plus, « le système adapte automatiquement la vue – à gauche, à droite ou derrière – lorsque les clignotants sont activés ou lorsque la marche arrière est enclenchée. La vue des zones périphériques peut être améliorée manuellement par le conducteur pour obtenir une vue complète autour du véhicule. »

De plus, remplacer les miroirs par des caméras permet de réduire considérablement la taille des rétroviseurs extérieurs, et donc d’améliorer la visibilité à travers les vitres, ainsi que réduire le coefficient de pénétration dans l’air et les bruits aérodynamiques qui l’accompagnent.

> Lire aussi :  Les voitures autonomes ne vont pas régler les embouteillages

L’option sera disponible sur la version haut de gamme de la Lexus S à partir d’octobre prochain.

Source

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Vincent

    13 septembre 2018 at 18 h 43 min

    Bof, les choses sont faites en partie. Pourquoi ne pas avoir changé la position des écrans pour les mettre vers le tableau de bord, ça évite de tourner la tête et de perdre du temps, voir en faire un seul qui regroupe toute la vision arrière ? (ça existe sur des caméra à 2 balles vendues sur Amazon!).Quand on voit la taille des caméras de téléphone on se demande pourquoi garder de tels ergots qui, s’ils se cassent doivent être encore plus chers que des rétroviseurs classiques ! Pourquoi ne pas faire des caméras à champ large pour éviter les angles morts ? Et pourquoi ne pas améliorer la vision de nuit ? Enfin une dose de réalité augmentée pour se garer, pour les voitures proches, … bref ça avance à très petit pas. On ne veut pas changer les habitudes des vieux acheteurs. Personne pour réinventer la voiture ?

    • Eric

      14 septembre 2018 at 7 h 44 min

      Il y a probablement des contraintes réglementaires qui expliquent ces choix. Et on sait que les normes pondues par les bureaucrates (quelque soit leur pays) sont souvent très éloignées du pragmatisme dont vous faites preuve…

  2. khl3o

    13 septembre 2018 at 19 h 08 min

    Par contre adieu la 3D donc pour juger la vitesse d’un éventuel véhicule qui arriverait ça doit être moins évident

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests