LG dévoile officiellement les spécifications du G Flex

LG vient de lever le voile sur toutes les spécifications de son téléphone à écran incurvé baptisé G Flex. L’occasion également de découvrir l’intérêt pratique d’un tel écran selon le constructeur.

Samsung a son smartphone à écran incurvé avec le Round tandis que LG joue des courbes sur le G Flex. La courbure est toutefois dans le sens de la longueur pour ce dernier alors qu’elle est de côté à côté sur le Round.

Au regard des spécifications, on constate que LG n’a pas lésiné sur les composants de haute volée. Le constructeur a également repris le positionnement dorsal des boutons physiques (volume et marche/arrêt) comme sur le LG G2. Le smartphone bénéficie aussi des prouesses du G2 en termes d’enregistrement et de lecture de fichiers audio HD ainsi que de certaines fonctionnalités propres au G2 : sortir le smartphone de veille par un double tap sur son écran (Knock-on), mode invité et Plug & Pop (en connectant une prise jack, un bandeau vous propose des applications pour la musique et la vidéo). Il est également question d’un revêtement élastique dit « auto-réparateur » au dos du G Flex (les rayures disparaitraient ainsi comme par magie).

Mention spéciale à la batterie de 3500 mAh qui suit évidemment la courbure du smartphone.

C’est un écran dit POLED (pour Plastic OLED) qui permet de proposer un écran incurvé. Le substrat en verre est ici remplacé par un substrat plastique, ce qui confère ce degré de liberté supplémentaire.

Côté spécifications techniques, le G Flex est très proche du G2.

Il se distingue toutefois par un écran de 6 pouces affichant de la 720p (1280 par 720 pixels) alors que le G2 affiche de la 1080p sur son écran de 5.2 pouces.

On trouve le SoC Snapdragon 800 (CPU quad coeur cadencé jusqu’à 2.3 GHz et GPU Adreno 330 cadencé jusqu’à 450 MHz). Il est épaulé par 2 Go de mémoire LPDDR3 et embarque 32 Go de mémoire flash. Côté connectivité, le G Flex supporte le Bluetooth 4.0, l’USB 3.0, le Wifi 802.11a/b/g/n/ac, le NFC et les modes cellulaires LTE-A, LTE HSPA+ et GSM. On trouve un APN dorsal de 13 MPixels.

Il pèse 177 grammes pour un encombrement de 160.5 x 81.6 x 7.9-8.7 mm et tourne sous Android Jelly Bean 4.2.2.

LG avance que sa courbure est optimisée pour le « visage moyen », ce qui permet de ce fait d’être mieux entendu et de mieux entendre lors d’une conversation téléphonique. Le niveau sonore de votre voix gagne ainsi 3 dB par rapport à un téléphone classique (la bouche étant plus proche du microphone). Sa courbure le rend plus adapté pour être mis dans la poche arrière d’un pantalon.

Le LG G Flex fera ses débuts en Corée du Sud dés novembre. Mais le constructeur sud-coréen n’a pas indiqué s’il prévoyait une sortie internationale ensuite.


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. A la réflexion, la courbure dans ce sens semble être une bonne idée par rapport au Samsung Round. Maintenant, est ce qu’il sera un jour disponible chez nous, ou les smartphones à écran incurvé vont ils rester des curiosités uniquement disponible en Corée? A suivre…

  2. Rénald

    @david321 : je trouve aussi l’idée plutôt sympa et effectivement plus intéressant dans ce sens (pour la courbure). LG le sort en Corée du Sud dès novembre sans doute pour voir si ça plait. Et si ça marche, on peut penser qu’il finira par sortir à l’international.

Répondre