La licorne Slack ferait son entrée en bourse dès 2019

Valorisée plus de 7 milliards de dollars, la licorne Slack prévoit de faire son introduction en bourse dès le premier trimestre de l’année 2019.

Slack entrée en bourse

Selon un récent article du Wall Street Journal, la plateforme de communication collaborative Slack ferait son introduction en bourse l’an prochain. Concurrente directe de Microsoft Teams et Facebook Workplace, la licorne compte un total d’environ 8 millions d’utilisateurs quotidiens, là où 3 millions d’entre eux utilisent une version payante.

Une levée de fonds de plus de 420 millions de dollars cet été

Au mois d’août 2018, la compagnie a révélé qu’elle avait levé 427 millions de dollars, soit un montant qui la valorise désormais à plus de 7 milliards de dollars. Lancé en 2014, Slack a finalisé le tour de table mené par Dragoneer Investment Group et General Atlantic auprès d’investisseurs tels que Management, T. Rowe Price ou encore Baillie Gifford. Si la société évoquait l’idée d’une introduction en bourse l’an prochain dès l’année 2017, il semblerait que le projet se concrétise, si l’on en croit les sources proches du dossier. Pour l’instant, Slack n’a pas encore de banques introductrices chargées de garantir l’opération, mais cela pourrait être « bientôt » le cas.

> Lire aussi :  Partage collaboratif : Slack s’empare de HipChat et Stride

Quelques mois auparavant, l’entreprise avait racheté HipChat et Stride, deux services issus du cloud collaboratif. Là où ce dernier est un outil professionnel de discussion de groupe, HipChat s’apparente à un espace de travail partagé. Si Slack offre déjà ces deux fonctionnalités, la compagnie compte fermer ses services afin que les utilisateurs migrent vers sa solution. De fait, les internautes ne peuvent plus créer de comptes tandis qu’ils ont jusqu’au début de l’an prochain pour se tourner vers la plateforme Slack.

Pour sa part, un porte-parole de Slack a déclaré que l’entreprise ne souhaitait pas commenter les « rumeurs et spéculations ».

En 2019, de nombreuses entreprises issues du secteur de la technologie prévoient de faire leur introduction en bourse, à l’exemple des américains Airbnb, Uber ou encore Pinterest.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.