Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Lime abandonne son « Programme Juicer » à Paris

Lime prend la décision de professionnaliser ses équipes en abandonnant les juicers au profit de véritables entreprises.

Il y a

  

le

 
Lime trottinettes
© Lime

Présente depuis juin 2018 dans les rues de la capitale, Lime ne cesse d’innover malgré les pressions de la mairie de Paris sur les services de trottinettes en libre service. Beaucoup d’encre a coulé concernant la maintenance et l’encadrement de ces véhicules, quelques Parisiens sont mécontents de voir ces trottinettes envahir leurs trottoirs. Pourtant, on ne peut pas dire que Lime ne fait pas les efforts nécessaires.

Depuis son arrivée dans la capitale, Lime utilise des « juicers » pour collecter et recharger les trottinettes pour ensuite les remettre en circulation. Un reportage réalisé par Brut montre le quotidien d’un de ces juicers. Ce sont principalement des individus en recherche d’un petit complément pour arrondir les fins de mois. Ils sont autoentrepreneurs, exactement comme les livreurs Deliveroo, ou encore Uber Eats. Mais cela devrait prochainement évoluer.

Dans un souci d’amélioration du service, Lime estime qu’il est nécessaire de professionnaliser cette tache, en la réservant à des prestataires professionnels. Évidemment, l’entreprise s’engage à accompagner les actuels autoentrepreneurs dans cette transition.

Le communiqué de presse justifie la décision de l’entreprise, en expliquant que Lime a choisi d’écouter les Parisiens, les autorités, ainsi que ses utilisateurs afin d’organiser et d’optimiser davantage ce service. C’est pour cela donc que Lime s’apprête à stopper son « Programme Juicer » pour se consacrer uniquement à la formation de professionnels. Si vous êtes actuellement juicer, vous allez recevoir aujourd’hui une notification pour vous informer que votre compte sera désactivé dans 45 jours.

La deadline est fixée à 45 jours

À partir du 21 octobre prochain, Lime ne fera plus appel à des indépendants, mais à des sociétés de type SASU ou SARL. Ces entreprises devront répondre à certaines normes de sécurité, ainsi qu’environnementales. Les lieux de chargement seront choisis selon plusieurs critères.  Lime écrit : « L’utilisation des véhicules électriques pour la collecte ainsi que les énergies vertes seront
deux critères privilégiés dans le choix de ses prestataires, comme cela est le cas dans l’ensemble des entrepôts Lime en France. »

Afin de ne pas pénaliser les nombreux autoentrepreneurs qui ont travaillé ces derniers avec la startup, Lime prévoit d’ouvrir de nouveaux postes à temps au sein de ses équipes. Pour ceux qui souhaitent rester indépendants, Lime propose également un accompagnement pour la création d’entreprise. Il est important de préciser que depuis son implantation à Paris, la société a créé plus de 300 emplois.

Arthur-Louis Jacquier, General Manager de Lime à Paris conclu en déclarant : « Lime a conscience de ses responsabilités de leader dans un secteur tout juste naissant. Nous faisons le choix du long terme en investissant dans l’économie locale pour proposer aux Parisien.ne.s un service unique de mobilité douce, particulièrement respectueux des normes environnementales et sociales en vigueur ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Dominique

    5 septembre 2019 at 19 h 20 min

    « Quelques parisiens sont mécontents de voir ces trottinettes envahir leurs trottoirs » !!!

    Le « quelques » est de trop, la plupart des parisiens qui utilisent les trottoirs en ont assez des trottinettes garées n’importe où. Les mamans avec des poussettes, les gens agés les handicapés…
    Alors évitez le cliché qui consiste à sous-entendre que la plupart des parisiens utilisent des trottinettes. Cela fait peut-être plaisir à votre coeur de cible, mais c’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests