Connect with us

Robots

L’improbable histoire des travailleurs d’Amazon malades à cause d’un robot

L’information devrait ravir les détracteurs des robots, cherchant des raisons pour montrer que les robots travaillant aux côtés des humains sont un danger pour ces derniers. Un robot de chez Amazon aurait blessé plusieurs dizaines d’employés suite à un geste accidentel.

Il y a

le

Logo Amazon

Un produit pour repousser les ours

C’est une histoire totalement ubuesque qui s’est produite dans un entrepôt Amazon du New Jersey aux États-Unis. 24 des employés du géant du commerce en ligne ont dû être traités à l’hôpital. La raison ? Un robot avait accidentellement déchiré une bombe anti-ours. Vous n’y croyez pas ? On rembobine pour vous expliquer.

Le geste du robot était bien entendu accidentel, mais il a perforé une canette de répulsion d’ours qui a libéré un concentré de capsaïcine. Il s’agit de l’ingrédient principal du spray au poivre qui peut provoquer une brûlure dans la bouche. Au total 50 employés ont été touchés et ont dit avoir eu des  difficultés à respirer et une sensation de brûlure à la gorge et aux yeux. Selon les officiels, les produits ne se seraient pas échappés. Toutefois, le danger potentiel pour les employés n’est pas passé inaperçu pour les syndicats.

Les robots automatisés d’Amazon mettent les êtres humains en danger de mort aujourd’hui, leurs effets pourraient être catastrophiques et les effets à long terme pour plus de 80 travailleurs ne sont pas connus.

Les limites des robots d’Amazon ?

En effet, cette affaire montre tout de même que les robots même dans un système aussi bien pensé pour l’automatisation que celui d’Amazon ont leurs limites. Pour l’entreprise qui les développe aujourd’hui afin d’aider ses employés à préparer des commandes, l’objectif est bien entendu à court terme de ne plus avoir besoin de personnel humain.

> Lire aussi :  La nouvelle Kindle Paperwhite 2018 est disponible pour 129,99€

À court terme, les êtres humains restent encore une part essentielle du système. Une raison sans aucun doute suffisante pour se résoudre à augmenter les salaires des employés, afin de calmer la grogne sociale qui montait. Désormais, il va sans doute falloir commencer à compartimenter les produits que les robots peuvent toucher ou non. A défaut, des accidents de ce genre pourraient bien être amenés à se produire de nouveau.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests