Suivez-nous

Smartphones

L’improbable ruse d’Apple pour continuer à vendre des iPhone en Chine

Afin de contourner la décision judiciaire lui interdisant de vendre des iPhone en Chine suite à une plainte de Qualcomm, Apple a publié une mise à jour d’iOS intégrant une modification totalement improbable.

Il y a

le

apps killing iphone

Cela pourrait presque ressembler à une provocation. Mais Apple semble avoir pris les choses trop au sérieux pour se permettre ce genre de pirouette. On dit que le diable se cache dans les détails, en voici un parfaite illustration.

Apple a publié lundi une nouvelle mise à jour de son système d’exploitation mobile, iOS 12.1.2, cette fois exclusivement disponible sur iPhone. La mise à jour du logiciel corrige les bugs liés à l’activation eSIM sur les iPhone XR, iPhone XS et iPhone XS Max, et aborde un problème qui pourrait affecter la connectivité cellulaire en Turquie sur ces appareils, selon les notes de publication d’Apple.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Il semblerait en effet que cette mise à jour comporte quelques nuances propres au marché chinois. Rappelons que suite à une plainte de Qualcomm pour violation de brevets, Apple est depuis une semaine sous le coup d’une décision de justice provisoire lui interdisant de vendre ses iPhone en Chine.

Apple a donc également publié une nouvelle mise à jour d’iOS, mais cette dernière est légèrement différente de celle que nous connaissons, puisqu’elle met en œuvre des modifications mineures pour tenir compte de deux brevets Qualcomm qui ont conduit un tribunal chinois à prononcer une injonction préliminaire sur les iPhone – du 6S au X – la semaine dernière. Ces changements n’ont été mentionnés dans aucun autre pays, comme le montre le troisième alinéa en gras sur cette traduction des notes de mise à jour :

– Correction de bugs avec l’activation eSIM pour iPhone XR, iPhone XS, et iPhone XS Max
– Aborde un problème qui pourrait affecter la connectivité cellulaire en Turquie pour iPhone XR, iPhone XS et iPhone XS Max.
– Introduit une nouvelle animation lors de la fermeture forcée d’applications
– Mises à jour de la feuille de partage pour définir les images des contacts et des fonds d’écran

Nos confrères de MacRumors se sont procurés une vidéo sur Weibo qui montre clairement la nouvelle animation pour la fermeture manuelle des applications de fermeture sur un iPhone utilisant iOS 12.1.2 en Chine. Plutôt que de se déplacer du bas vers le haut de l’écran lorsqu’elles sont fermées, ce qui semble familier au brevet de Qualcomm en Chine, les fenêtres d’applications se ferment par une diminution de leur taille jusqu’à disparaitre de l’écran.

Un très petit pas pour les développeurs d’Apple (on imagine que cette modification purement graphique a pris quelques minutes à être mise en place), mais un grand pas pour la marque dans sa capacité à continuer à vendre des iPhone sur le plus grand marché du monde. Il semblerait en tout cas que chez Qualcomm on ne décolère pas après cette ruse de sioux, puisque dans un communiqué publié mardi, l’avocat en chef de Qualcomm, Don Rosenberg, déclarait qu’Apple continue de « bafouer le système juridique » en violant l’injonction préliminaire, qui aurait dû empêcher la vente des iPhones concernés en Chine, et en publiant des déclarations trompeuses sur cette décision.

Quoiqu’il en soit, il est assez surréaliste de voir deux entreprises californiennes se livrer à une bataille de chiffonniers, qui plus est sur le territoire de l’un des ennemis déclarés du commerce américain…

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans Prime Day 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests