Connect with us

Réseaux sociaux

Lobby du tabac : quand les influenceurs Instagram sont sous influence

Un groupe d’influence américain a révélé que plusieurs industriels du tabac faisaient appel à des influenceurs pour faire la promotion de la cigarette sur Instagram.

Il y a

le

Instagram tabac cigarette

Pour étudier les pratiques numériques mises en place par le lobby du tabac, le groupe Campaign for Tobacco Free Kids (littéralement La Campagne pour des enfants sans tabac) s’est rapproché de plusieurs chercheurs. Comme l’indique le New York Times, ces derniers se sont chargés de référencer et d’analyser les hashtags en lien avec la cigarette et les marques mentionnées sur Instagram. Si les industriels tels que Philip Morris International et British American Tobacco avaient annoncé qu’ils s’arrêteraient de faire fumer les plus jeunes, il semblerait qu’ils ne soient finalement pas prêts à tenir leur promesse.

Pour rappel, il est pourtant interdit de faire la promotion de la cigarette en France comme aux États-Unis, que ce soit à la télévision ou via les médias. En effet, la loi Evin (France) de 1991 indique à ce sujet que « toute propagande ou publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac ou des produits du tabac, ainsi que toute distribution gratuite sont interdites ».

Instagram cigarettes influenceurs

Malgré la loi, il semblerait que les industriels aient trouvé un autre moyen de faire la promotion de la cigarette auprès des jeunes. L’équipe de chercheurs du Dr Kozinets, professeur de relations publiques à l’Université de Californie du Sud, s’est penchée sur l’utilisation des hashtags en lien avec la cigarette sur Instagram. Après l’étude, Kozinets a confié : « Ce qui m’a le plus surpris, c’est le niveau de sophistication de ces différents réseaux mondiaux. Vous avez des campagnes incroyables, comme je n’en ai jamais vu auparavant ». Pour les besoins de l’étude, les chercheurs financés par Campaign for Tobacco Free Kids se sont penchés sur l’analyse des médias sociaux de 10 pays, tandis que les résultats globaux rassemblent un total de 40 pays.

> Lire aussi :  Des marques proposent jusqu’à 85 000 dollars aux influenceurs pour dénigrer la concurrence

Des hashtags Instagram inspirants pour faire référence à la cigarette

De fait, le groupe Campaign for Tobacco Free Kids révèle sur Takeapart.org que de nombreux hashtags existent à ce sujet, et que tous sont particulièrement précis. En effet, les hashtags #likeus, #lus ou#aheadbr feraient directement référence à la marque Lucky Strikes et auraient été mis en avant par la British American Tobacco. Pour rappel, cette dernière possède de nombreuses marques, dont Lucky Strikes, mais également Vogue, Pall Mall, Winfield ou encore Dunhill. Japan Tobacco International aurait sponsorisé plusieurs hashtags comme #forthehunters ou #staytruestayfree. Comme Japan Tobacco International, Philip Morris International s’est tourné vers des hashtags qui ne font pas directement référence à la marque, mais qui se veulent plus inspirants, à l’exemple de #nighthunters, #redmovenow ou #idecideto.

De fait, l’équipe de Dr Kozinets s’est tournée vers ceux qui mettaient en avant des photos d’eux en train de fumer, ou d’un paquet de cigarettes négligemment posé sur le bord d’une table. Sous couvert d’anonymat, plusieurs ont accepté de donner leur témoignage. Si les montants touchés par les influenceurs pour promouvoir la cigarette n’ont pas été rendus public, certains ont admis avoir reçu 200 dollars et deux cartouches de cigarettes. Lucky Strikes encouragerait également les ces derniers à poster deux contenus de ce type par semaine en utilisant les hashtags, mais également à liker les posts de la marque sur Facebook.

> Lire aussi :  Cet été, le piratage de comptes Instagram est à la mode

Instagram Lucky Strikes

Plus globalement, la superviseuse du projet, Caroline Renzulli a révélé que 123 hashtags étaient associés aux industriels de tabac sur Instagram et que ces derniers avaient été vus près de 8,8 milliards de fois aux États-Unis pour 25 milliards de fois dans le monde.

Le groupe Campaign for Tobacco Free Kids s’est regroupé auprès de plusieurs autres associations de santé publique afin de lancer une pétition auprès de la Federal Trade Commission (FTC). Au total, quatre industriels sont dans le viseur : Philip Morris International, British American Tobacco, Japan Tobacco International et Imperial Brands.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests