Suivez-nous

Tech

Loon : les ballons connectés d’Alphabet dépassent le million d’heures de vol

Les ballons Loon d’Alphabet, c’est maintenant plus d’un million d’heures de vol, et plus de 40 millions de kilomètres parcourus dans la stratosphère.

Il y a

  

le

 

Par

Les ballons Loon d'Alphabet
© Loon

Loon est probablement l’une des filiales d’Alphabet (la maison-mère de Google) les plus prometteuses. Pour rappel, cette société a développé des ballons connectés qui flottent dans la stratosphère pour connecter des zones reculées où les infrastructures traditionnelles pour l’internet mobile sont absentes (mais en collaboration avec les opérateurs téléphoniques).

Ces ballons sont testés dans plusieurs parties du globe et aujourd’hui, nous apprenons que le projet vient de franchir une étape importante : les ballons Loon totalisent maintenant plus d’un million d’heures de vol. « Nos ballons ont volé plus d’un million d’heures dans la stratosphère terrestre. Pendant toutes ces heures en altitude, les ballons de Loon ont parcouru près de 40 millions de kilomètres – cela suffirait pour faire 100 voyages sur la lune ou faire le tour de la Terre 1 000 fois », se réjouit Salvatore Candido, ingénieur chez Loon.

Le franchissement de cette étape importante du projet a également été une occasion de rappeler comment les ballons de Loon fonctionnent. Salvatore Candido explique que ceux-ci flottent entre 50 000 pieds (15 240 mètres) et 70 000 pieds (21 336 mètres). Pour aller dans une direction ou pour se maintenir dans une position, les ballons passent d’une altitude à une autre afin de changer de courants de vents.

Pour changer d’altitude et donc suivre un courant favorable, le ballon utilise une pompe fonctionnant à l’énergie solaire qui gonfle ou dégonfle le ballon pour devenir plus lourd ou plus léger.

Mais le plus impressionnant est que la navigation des ballons Loon n’est pas guidée par des humains, mais par une intelligence artificielle.

Des ballons dirigés par une IA

« Ce traitement de données surhumain et l’attention que seule l’automatisation logicielle peut fournir sont ce qui permet des trajets efficaces et longs dans la stratosphère. Bien que notre équipe d’ingénieurs de vol surveille chaque ballon 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an, c’est ce système, et non l’humain, qui dirige les mouvements des ballons de Loon. Il prend les décisions nécessaires pour installer un ballon et le maintenir au-dessus d’un endroit souhaité pendant des mois », explique Salvatore Candido.

Les ballons Loon ont par ailleurs déjà fait leurs preuves à de nombreuses reprises. Par exemple, après le séisme de magnitude 8.0 au Pérou, les ballons Loon ont pu connecter les populations sinistrées dans les endroits où les infrastructures de télécommunication ont été détruites. Pareillement, après le passage de l’Ouragan Maria à Porto Rico, les ballons Loon ont été utilisés pour fournir une connexion internet malgré la destruction des infrastructures.

Mais d’autres défis attendent encore la filiale d’Alphabet, qui doit maintenant commercialiser sa technologie. Cette année, Loon devrait commencer à connecter des villages au Kenya.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests