Le premier concurrent d’Uber va tester ses véhicules autonomes sur la plus grande piste d’essai des USA

La compagnie de VTC américaine Lyft a annoncé qu’elle allait mettre ses véhicules autonomes à l’épreuve sur l’une des plus importantes pistes d’essai au monde.

GoMentum Station Lyft

Le 8 mars, le concurrent d’Uber a indiqué que ses voitures autonomes allaient emprunter les routes de l’ancienne station d’armement de la Marine, GoMentum Station. Au total, Lyft profitera de plus de 30 kilomètres de routes sur un espace total d’environ 20 kilomètres carrés. Le lieu offre aussi des espaces permettant de simuler un environnement urbain chargé de mettre les voitures en situation (presque) réelle. Ouverte aux tests de ce type depuis 2014, la piste d’essai permet principalement aux entreprises, dont les technologies ne sont pas encore fiables pour les routes publiques, de perfectionner celles-ci grâce à un site fermé.

À propos de ce nouveau partenariat avec GoMentum le vice-président de l’ingénierie de Lyft, Luc Vincent a déclaré qu’il souhaitait « un avenir où les voitures autonomes rendent le transport plus sûr et plus accessible à tous ». De fait, l’ancienne station lui permettra de « tester [ses]  systèmes autonomes dans une installation sécurisée et de faire progresser [sa]  technologie de manière efficace ». Concernant la situation de Lyft, Luc Vincent a aussi indiqué l’an dernier que la division concentrée sur les véhicules sans chauffeur n’était pas « un projet parallèle » mais bien le cœur du métier de la firme. À cette époque, 10% des ingénieurs de la compagnie se consacraient à ce projet de grande envergure.

Lyft prêt à passer au niveau suivant ?

Jusqu’ici, il est clair que Lyft est légèrement en retard sur ses concurrents principaux, Uber et Waymo -bien que la compagnie collabore avec ce dernier. Pour leur part, les deux firmes ont choisi de faire appel à leur propre site d’essai. Uber teste ses véhicules sur un lieu privé situé à Pittsburgh et Waymo se prépare à Castle, en Californie. Si les deux entités possèdent une avance non négligeable, l’annonce des tests à venir très prochainement semble concrétiser le fait que Lyft soit prêt à passer à l’étape suivante.

Pour rappel, l’entreprise de véhicule autonome a aussi inauguré un centre de recherche consacré au développement de ses voitures à Palo Alto l’an dernier.

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies