Suivez-nous

Crypto-monnaies

Qui est Satoshi Nakamoto, l’inventeur du Bitcoin ?

Le Bitcoin est une cryptomonnaie dont le fondateur n’est pas encore officiellement connu, suscitant de nombreuses hypothèses à son sujet. Retour sur le mystérieux Satoshi Nakamoto.

Il y a

le

Bitcoin
© Unsplash / André François McKenzie

Depuis sa création, l’inventeur Bitcoin fait l’objet de plusieurs théories. Si certaines sont sérieuses, d’autres semblent particulièrement farfelues. Voici les pistes les plus populaires qui entoure l’identité réelle de Satoshi Nakamoto.

Petite histoire du Bitcoin

À l’origine, Bitcoin est né du concept de b-money et de bitgold, deux modèles respectivement datés de 1999 et 2005. Mais ce n’est que quelques années plus tard que naît ce qui sera l’une des premières monnaies virtuelles au monde, lorsque Satoshi Nakamoto publie un premier message sur le sujet en novembre 2008. L’homme évoque une première spécification ainsi qu’une preuve de concept dans un document intitulé Cryptography Mailing List. Quelques jours auparavant, une personne du même nom a réservé le nom de domaine bitcoin.org.

C’est en 2009 que le premier bloc est créé, puis que la première transaction, de 10 bitcoins, entre Satoshi Nakamoto et Hal Finney a lieu. Quelques mois plus tard, il est estimé qu’un bitcoin vaut 0,001 dollar. L’année suivante, le développeur américain Laszlo Hanyecz mine de la cryptomonnaie pour la première fois et s’achète deux pizzas, qu’il règle alors avec 10 000 bitcoins.

Début 2017, le Bitcoin bat des records et est estimé à plus de 1 000 euros, au point d’atteindre un market cap de 18,5 milliards de dollars. À son plus haut niveau, il passera les 16 320 euros, c’était en décembre 2017.

Si ces chiffres montrent à quel point Bitcoin a réussi à se faire une place au sein de plusieurs sociétés et entités du monde, l’identité de son inventeur Satoshi Nakamoto reste encore incertaine.

bitcoin

Qui est l’inventeur du Bitcoin ?

À ce jour, plusieurs personnes ont déjà annoncé qu’elles se cachaient derrière Satoshi Nakamoto, mais aucune n’a encore réussi à le prouver au point de mettre tout le monde d’accord sur l’identité de l’inventeur du Bitcoin. Le dernier message laissé avec ce pseudonyme sur le forum bitcointalk.org date de décembre 2010.

En 2014, une journaliste du magazine Newsweek, Leah McGrath Goodman, affirme avoir retrouvé l’inventeur du Bitcoin. Selon sa théorie, il s’agirait d’un homme de 54 ans dont le nom original est effectivement Satoshi Nakamoto. Celui-ci serait un homme nippo-américain âgé d’une soixantaine d’années qui aurait changé son nom à 23 ans pour Dorian Prentice Satoshi Nakamoto. Il serait passionné par plusieurs thématiques pouvant se rapprocher du Bitcoin, à l’exemple des mathématiques et de l’informatique. Néanmoins, il suffit d’attendre le lendemain de cette publication pour qu’un nouveau message soit publié depuis le compte du créateur du Bitcoin, qui était resté silencieux depuis des années : « I’m not Dorian Nakamoto ».

Outre ce premier message, plusieurs chercheurs de l’université Aston en Angleterre se penchent sur la linguistique des messages en comparant la rédaction du document Cryptography Mailing List avec la manière d’écrire des personnes susceptibles d’avoir inventé Bitcoin. Plus d’une dizaine de prétendants font partie de la liste, mais les chercheurs déduisent alors que c’est Nick Szabo qui se cache derrière Satoshi Nakamoto. Quelques mois plus tôt, un autre chercheur du nom de Skye Grey était parvenu à la même conclusion en réalisant une étude sylométrique. Un an plus tard, un journaliste au New York Times, Nathaniel Popper conclut encore de la même façon après avoir réalisé une enquête sur l’inventeur du Bitcoin.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais le prétendu inventeur du Bitcoin, Nick Szabo dément être derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Il indique : « Comme je l’ai dit de nombreuses fois auparavant, toutes ces spéculations sont flatteuses, mais c’est faux – je ne suis pas Satoshi ».

Gwyneth Paltrow et le Bitcoin

© Pexels / Moose Photos

De plus, une autre personne est vite désignée comme pouvant être à l’origine du Bitcoin, Craig Steven Wright. Entrepreneur australien d’une quarantaine d’années, il assure être à l’origine du Bitcoin peu après que Wired partage un article le désignant comme l’inventeur de la cryptomonnaie. Gavin Andresen, à qui Satoshi Nakamoto a passé la main après son dernier message partage rapidement une déclaration confirmant cette théorie : « Je suis allé à Londres pour rencontrer le Dr Wright il y a quelques semaines, suite à une conversation par email qui m’avait convaincu qu’il y avait de très fortes chances qu’il soit la même personne avec laquelle j’avais communiqué de 2010 à début 2011. Après avoir passé du temps avec lui, je suis convaincu à présent hors de tout doute raisonnable : Craig Wright est Satoshi Nakamoto ».

Craig Steven Wright fournit alors de nombreux documents pour tenter de démontrer qu’il est réellement l’inventeur du Bitcoin, mais des experts démentent ces théories en jugeant que les clés PGP sont antidatées. Wright lui-même finira par abandonner sans avoir donné de réelles preuves qu’il est bien Satoshi Nakamoto.

bitcoin

© Pexels / Pixabay

D’autres théories annoncent que l’inventeur du Bitcoin pourrait être Hal Finney, l’homme qui a reçu la première transaction en Bitcoin de la part de Satoshi Nakamoto. En 2014, un journaliste de Forbes, Andy Greenberg, réalise une longue enquête basée sur la comparaison linguistique et arrive à cette conclusion. Décédé en 2014 de la maladie de Charcot, Finney n’a ni confirmé ni infirmé cette théorie.

Quant aux théories les plus farfelues, elles laissent à penser qu’Elon Musk lui-même pourrait être l’inventeur du Bitcoin. C’est en tout cas ce qu’avait confié Sahil Gupta, stagiaire chez SpaceX, dans un long article rédigé sur Medium. Néanmoins, l’intéressé a démenti sur Twitter quelques jours plus tard.

Une théorie à tendance complotiste suggère que c’est la NSA -agence de renseignement américaine- qui aurait elle-même inventé Bitcoin pour que le gouvernement puisse suivre les transactions. Elle aurait d’ailleurs introduit une faille lui permettant de surveiller les activités de la monnaie virtuelle. Si elle ne l’a pas conçue, un américain, Alexander Muse, affirme également dans un billet Medium que l’organisation aurait finalement trouvé qui est Satoshi Nakamoto en 2017, mais il ne pourrait hélas pas le dire pour des raisons de sécurité.

Une autre hypothèse indique que le Bitcoin serait l’œuvre de plusieurs groupes technologiques rassemblés autour d’une même création, soit Samsung, Toshiba, Nakamichi et Motorola, dont les premières lettres et syllabes forment le mot Satoshi Nakamoto. Enfin, une dernière théorie vise un second groupe, des chercheurs pouvant être derrière la cryptomonnaie : Neal King, Vladimir Oksman et Charles Bry, qui ont fait une demande de brevet sur le sujet, comme le rapporte Fast Company en 2011.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Arnaud FOSSET

    14 février 2019 at 19 h 04 min

    Bonjour, juste pour correction, le plus au niveau a été atteint en décembre 2017 et non pas 2018 ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests