Suivez-nous

Auto-Moto

Malgré l’interdiction, Elon Musk rouvre l’usine Tesla de Fremont

L’usine était fermée depuis le 23 mars, et le comté d’Alameda refuse que Tesla reprenne son activité.

Il y a

  

le

 
Tesla usine Fremont
© Tesla

La poursuite juridique et les menaces économiques qu’Elon Musk a évoqué le week-end dernier viennent de conduire à une décision chez Tesla. L’usine de Fremont, qui produit des véhicules destinés au marché américain et européen, rouvre malgré l’interdiction. Au sein du comté d’Alameda, où l’usine est située au nord de San José, les mesures conseillées par le gouverneur californien Gavin Newsom ne sont pas en vigueur et cela a eu de quoi entraîner la colère du milliardaire.

Dans un tweet publié lundi 11 mai en fin d’après-midi, Elon Musk a indiqué de façon explicite que les chaînes de production avaient repris leur activité. « Tesla redémarre la production aujourd’hui contre les règles du comté d’Alameda », a indiqué l’homme sur le réseau social à l’oiseau bleu, en précisant aussi qu’il sera présent dans l’enceinte, et que « si quelqu’un est arrêté, je demande que ce soit seulement moi ».

Pour rappel, les chaînes de productions de Fremont sont fermées depuis le 23 mars dernier. À ce moment-là, Tesla avait déjà bataillé pour garder l’usine ouverte, en prétendant prendre les mesures nécessaires pour que le travail puisse être compatible avec les gestes barrière de l’épidémie de COVID-19. Un mois et demi plus tard, Tesla a publié un rapport de 37 pages énumérant ses mesures prises pour le retour au travail.

Les employés sont maintenant invités à revenir travailler, mais Tesla leur a indiqué qu’ils étaient libres de rester chez eux s’ils ne se sentaient pas bien. La différence ? Désormais, leurs congés ne seront pas couverts par le constructeur de voitures électriques.

L’État dit oui, le comté dit non

Mardi, l’issue de ces problèmes de relancement de l’activité de Tesla à Fremont devrait être trouvée. Mais depuis le tweet d’Elon Musk hier, difficile de savoir qu’elle sera la réaction des autorités. Normalement, le comté d’Alameda suit toujours sa position concernant le refus de réouverture de ces entreprises non essentielles jusqu’à fin mai.

Mais le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, s’était laissé dire ce week-end qu’il avait eu « des conversations très constructives » avec les responsables du comté et les représentants de Tesla, avant d’ajouter lui-même qu’une réouverture serait possible « dès la semaine prochaine ».

Derrière les menaces plus ou moins sérieuses d’une délocalisation du siège de Tesla au Texas ou au Nevada, il y a une production de l’intégralité de la gamme actuelle de Tesla, y compris la nouvelle Model Y. Forcément, l’épidémie de COVID-19 touche aussi la santé économique de Tesla en ce début d’année – malgré un premier trimestre dans le vert.

Les semaines d’arrêts des usines auront coûté cher à Tesla, qui prenait en charge le salaire de ses employés. Comme le précisent nos confrères de The Verge, Tesla semble être le premier constructeur américain a reprendre de l’exercice. Ford et General Motors attendront la fin du mois. Derrière leurs besoins économiques, les équipes des deux marques connaissent le puissant syndicat United Auto Worker.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Patrick Huet

    12 mai 2020 at 13 h 39 min

    Il a raison.
    C’est le comté d’Alameda qui agit dans l’illégalité.
    On n’assigne pas à résidence les citoyens d’un pays, ni on n’interdit les entreprises de fonctionner parce qu’un organisme (l’OMS de le cas présent) en a donné l’ordre. Aucun organisme ne devrait donner de directives aux états.

    J’encourage vivement Elon Musk à réclamer des dommages et intérêts financiers à l’OMS pour les pertes occasionnées par cette fermeture depuis le 23 mars.

    Et j’encourage ces milliers d’Américains obligés de faire la queue sur des kilomètres pour obtenir de quoi manger, de monter une class action afin d’obtenir l’équivalent du salaire qu’ils auraient dû percevoir en temps normal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests