Suivez-nous

Réseaux sociaux

Mark Zuckerberg : Facebook ne vend pas vos données personnelles

Mark Zuckerberg défend le modèle économique de Facebook, et insiste sur le fait que l’entreprise utilise mais ne vend pas les données personnelles de ses utilisateurs.

Il y a

  

le

 

Par

2018 a été une année difficile pour Facebook, qui a dû gérer plusieurs scandales, dont l’affaire Cambridge Analytica. Et plus que jamais, le modèle économique du numéro un des réseaux sociaux est remis en question.

Ainsi, dans un texte publié sur le Wall Street Journal, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a expliqué et défendu le modèle économique de l’entreprise.

Une fois de plus, Mark Zuckerberg rappelle que sans la publicité, il serait impossible de connecter autant de personnes gratuitement. Pour cibler les publicités, et faire en sorte que les utilisateurs voient des publicités qui correspondent à leurs centres d’intérêts, Facebook utilise les données personnelles.

« Cela signifie que nous devons comprendre leurs intérêts », explique Zuckerberg. « En se basant sur les pages qu’ils aiment, sur ce qu’ils cliquent et d’autres signaux, nous créons des catégories – par exemple, les gens qui aiment le jardinage et qui vivent en Espagne – puis nous faisons payer les annonceurs pour montrer des publicités à ces catégories. » Il a également mis en exergue le fait que par rapport aux autres formes de publicité, la publicité en ligne offre plus de contrôle aux utilisateurs.

Facebook ne vend pas de données personnelles

Dans un paragraphe, Mark Zuckerberg insiste que Facebook ne vend pas de données personnelles.

Vendre ces données serait même contre les intérêts de Facebook puisque si d’autres entreprises accèdent aux données des utilisateurs du réseau social, cela réduirait « la valeur unique » qu’il propose sur son service pour les annonceurs.

« Nous avons une grande motivation à protéger les informations des utilisateurs pour que personne d’autre n’y accède », écrit Mark Zuckerberg.

Mais quoi qu’il en soit, aujourd’hui, Facebook n’est plus contre l’idée de créer une version payante du réseau social, une offre qui pourrait satisfaire ceux qui souhaitent utiliser celui-ci mais qui ne veulent pas être ciblés par les annonceurs selon leurs centres d’intérêt.

(Source)

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,5 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests